Accueil / POLITIQUE / Transhumance par socialisation Macky «prend» la femme de Baldé

Transhumance par socialisation Macky «prend» la femme de Baldé

Qui l’eût cru ? A Ziguinchor, toute la région en parle. Sous son manteau de pharmacienne, Ami Gassama, l’épouse du maire Abdoulaye Baldé, leader de l’Ucs, à la tête d’une division de ses pairs, se jette dans les bras du Macky pour 2019. Seulement, il y a interrogation. Sous la bénédiction de qui ?

Certains politiciens l’auraient assimilé à de la science-fiction. Seulement, les faits sont là. Ami Gassama, épouse du maire de Ziguinchor, pilote un grand mouvement de soutien pour la réélection du Président Macky Sall pour la prochaine présidentielle de 2019. Après toutes les formes de brimades et d’humiliation que ce couple a subies dans l’affaire de la traque des biens dits «mal acquis», voilà qu’on oublie tout pour répondre à l’appel de son ex-bourreau. C’est cela aussi le charme de la politique et des politiciens, ces humains hors pair et hors norme. Pharmacienne de son état, Ami Gassama a réuni tous ses pairs de la capitale du sud autour de son entité qui porte le sobriquet de mouvement «Dolel Macky». Et elle ne compte pas s’en arrêter là. Une tournée nationale est en gestation pour convaincre ses pairs à voter massivement Macky en 2019. Mais à Ziguinchor, les habitants sont dans l’émoi. Ils ne s’attendaient pas à un tel fait politique. Les mauvaises langues nous balancent que pour qui connait Amy, «elle ne fait rien sans son mari de maire.» En tout cas, c’est bizarre comme comportement politique d’une femme dont le mari est leader de parti et farouche opposant au chef de l’Etat. Et probable candidat à la présidentielle. Des enseignants surpris sous un grand manguier dans la cour d’un Cem de la ville, y vont de leurs analyses. Pour ce professeur de lettres, il faudra avoir une autre lecture. Pour lui, si l’épouse de Baldé s’affiche publiquement de la sorte, on peut en tirer deux possibilités. «Soit le couple bat de l’aile ou Amy a agi en intelligence avec son mari.» Ce que ne partage point ce doyen qui, après avoir fait la petite histoire entre les Sall et les Gassama à une époque, pense qu’historiquement et socialement, le geste de l’épouse du maire Baldé est «compréhensible sous cet angle». En attendant de voir la suite, le choix de Mme Baldé alimente toutes les discussions dans tout Ziguinchor.

Pape Amadou Gaye

À voir aussi

Procureur Diaby: « Je n’ai jamais dit qu’on doit libérer Khalifa Sall »

Le Procureur général dit, à qui veut l’entendre, qu’il n’a jamais retourné sa veste. En …

Fada retourne au Palais vendredi

Une deuxième audience pour Modou Diagne Fada qui sera reçu, vendredi prochain au Palais. Il …