25 avril, 2014
Accueil » ACTUALITES » Traque des biens mal acquis : Abdoulaye Diop entendu par la section de recherches de la gendarmerie
Traque des biens mal acquis : Abdoulaye Diop entendu par la section de recherches de la gendarmerie

Traque des biens mal acquis : Abdoulaye Diop entendu par la section de recherches de la gendarmerie

Il ne figurait pas sur la liste (non exhaustive) des sept dignitaires de l’ancien régime ciblés par le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) pourtant, l’ancien argentier du Sénégal a été entendu ce jeudi 10 janvier à la Section de recherches de la gendarmerie sur son patrimoine et notamment sur la villa qu’il possède à Yoff, estimée à 500 millions. D’après des indiscrétions, il aurait indiqué aux enquêteurs l’avoir acquise grâce à ses revenus au niveau du ministère des Finances. Il aurait, en outre, fait savoir qu’en 12 ans, avoir accumulé pas moins de 3 milliards F Cfa. Abdoulaye Diop serait également interrogé sur ses liens avec la Banque Islamique du Sénégal (BIS), précisément sur son présumé statut d’actionnaire de cette banque. Les gendarmes l’auraient ensuite demandé de se mettre à la disposition de la justice. A noter que la liste initialement divulguée par le procureur Alioune Ndao au début de l’activation de l’affaire sur la traque des biens mal acquis comprenait les noms de Karim Wade, Oumar Sarr, Samuel Ameth Sarr, Abdoulaye Baldé, Doudou Diagne ex-directeur de l’urbanisme, Madické Niang, et l’ex-Directeur général du Cadastre Tahibou Ndiaye. Ainsi, après Cheikh Amar, Abdoulaye Diop est la deuxième personnalité non citée à être entendue…en attendant d’autres?

REWMI.COM/AW