ACTUALITE

TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS Bibo Bourgi retourne en prison

  • Date: 8 avril 2016

 Le co-prévenu de Karim Wade, a été cueilli, hier, par les éléments de la Section de recherche de la gendarmerie à son domicile. En effet, c’est le procureur spécial auprès de la Crei, Cheikh Tidiane Mara, qui a décerné un mandat d’arrêt contre Bibo Bourgi qui a été condamné à 5 ans de prison ferme.

Le Procureur spécial, Cheikh Tidiane Mara, a décerné, hier, un mandat d’arrêt contre Bibo Bourgi. C’est sur ces entrefaites qu’il a été cueilli par les éléments de la Section de recherche de la gendarmerie avant d’être reconduit en prison. Il faut dire qu’en rendant son verdict dans l’affaire d’enrichissement illicite où Karim Wade est le prévenu principal, Henry Grégoire Diop avait reconnu Bibo Bourgi coupable du délit d’enrichissement illicite. Sur ce,  il a été condamné à une peine de 5 ans de prison ferme, une amende de 138 milliards F Cfa et la confiscation de tous ses biens mobiliers et immobiliers. Cependant, Bibo Bourgi avait bénéficié d’une liberté provisoire suite à son état de santé. Selon ses avocats, il souffrait d’une pathologie cardiaque, d’affection rénale, de diabète, opération du rein ratée, bactérie nosocomiale. C’est dans ce cadre que Me Baboucar Cissé, un de ses conseils déclarait : « Il ne manque qu’une seule pièce, pour que Bibo Bourgi soit autorisé à être évacué, c’est son certificat de mort. Bibo Bourgi est en danger de mort et son état nécessite une évacuation sanitaire en France ». Ceci avait obligé le président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) d’accorder une mise en liberté provisoire à Bibo Bourgi. Mais, les choses ont changé, depuis hier, car le Procureur spécial, Cheikh Tidiane Mara, estime que la place de Bibo Bourgi est maintenant en prison. C’est ainsi qu’il lui a décerné un mandat d’arrêt.

Pour mémoire, dans cette affaire, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a condamné Karim Wade à une peine d’emprisonnement de 6 ans et à une amende de 138 millions F Cfa. Le fils de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, a été relaxé du délit de corruption avant  d’être reconnu coupable du délit d’enrichissement illicite. Quant à ses co-prévenus à savoir Pape Mamadou Pouye et Alioune Samba Diassé, ils ont été condamnés chacun à 5 ans d’emprisonnement ferme et à une amende de 69 milliards F Cfa. Bibo Bourgi a aussi pris 5 ans et une amende de 138 milliards F Cfa. Les deux autres prévenus notamment Mbaye Ndiaye et Pierre Agboba ont été relaxés. Tandis que ceux qui ont pris la fuite ont été condamnés à 10 ans de prison, une amende de 138 milliards F Cfa, la confiscation de leurs biens et la confirmation du mandat d’arrêt international. Henry Grégoire Diop a aussi accepté la constitution de partie civile de l’État du Sénégal et a demandé aux prévenus d’allouer solidairement à la partie civile la somme de 10 milliards F Cfa pour préjudice causé.

Cheikh Moussa SARR

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15