images

TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS Me El Hadji Diouf peste : « Il faut qu’on arrête tout le monde ou bien qu’on libère Karim Wade »

L’avocat de l’État, Me El Hadji Diouf, a enfilé sa toge, hier, non pas pour défendre les intérêts de l’État, mais plutôt  pour tirer à boulets rouges sur ceux qu’il appelle les « pilleurs de la République ». Sans aucune gêne, il a demandé la grâce présidentielle pour l’ancien ministre d’État, Karim Wade, en prison depuis plus de 3 ans avant dénoncer le favoritisme dans la traque des biens mal acquis.

En conférence de presse, hier, au Café de Rome, Me El Hadji Diouf a abordé plusieurs sujets d’actualités dont celui  de la traque des biens mal acquis. L’avocat de l’État n’a pas hésité à demander la libération de Karim Wade en prison, depuis 2013, pour enrichissement illicite. « Karim Wade a été condamné définitivement. Il a purgé la moitié de sa peine presque 3/6 ans, il peut bénéficier d’une grâce présidentielle parce que c’est un Sénégalais, et qui a beaucoup fait pour son pays. Je ne vais pas commenter la décision de la justice, tout le monde sait que j’avais plaidé contre Karim Wade en tant que avocat de l’État, mais chaque chose à sa fin », clame l’avocat politicien, par ailleurs, Secrétaire général du Parti des travailleurs patriotes (Ptp). Selon lui, dans cette « supposée » traque des biens mal acquis contre plusieurs barons de l’ancien régime, il n’y a que Karim Wade qui a été jugé et condamné. « On ne va pas me dire qu’au Sénégal, c’est Karim Wade seulement qui s’est enrichi illicitement ? Vous avez vu des gens qui ont été cités et qui circulent librement dans ce pays sans aucune gêne. Ou on arrête tous les gens qui sont cités dans les affaires illicites et qui se sont réfugiés à l’Apr ou bien on libère Karim Wade. Parce que ce n’est pas normal que des personnes citées dans les magouilles voyagent avec le président de la République, Macky Sall. Cela est indécent et incompréhensible », peste l’avocat. Et de renchérir : « Son Papa est vieux, rien que pour cela, Macky doit penser à libérer Karim Wade ».

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …