Accueil / POLITIQUE / Traque des biens mal acquis Macky snobe Mimi

Traque des biens mal acquis Macky snobe Mimi

REWMI.COM- Décidément, la traque n’est plus au centre des préoccupations du président Sall. Il l’a encore démontré ce 31 décembre, lors de son discours traditionnel de fin d’année, une occasion souvent saisie par les Chefs d’État pour mieux décliner leurs feuilles de route.

Pas un seul mot sur une orientation principale de son Gouvernement qui en avait fait la cheville ouvrière de son programme durant les premières années de son septennat.

Macky a loyalement éviter de parler de la traque des biens mal acquis alors qu’une polémique enfle sur l’argent qui a été recouvré dans le cadre de cette opération.

Cette polémique animée et alimentée par son Envoyée spéciale par ailleurs ancien Premier Ministre et ancien Ministe de la Justice n’a laissée personne indifférent.
Le Parti démocratique sénégalais promet de saisir le Président de l’Assemblée nationale pour l’ouverture d’une enquête parlementaire afin de faire la lumière sur cette question.

Le Gouvernement a dû réagir par un communiqué pour rétablir la vérité sur le chiffre exact soit plus de 150 milliards.
Le fait alors que le Président Sall évite d’aborder cette question comme celà était de coutume lors des premières années de son magistère en dit long sur le fait que cela n’est plus au centre des préoccupations du Gouvernement.

Macky n’a pas volé au secours de Mimi Touré. Mieux, son message semble clair : Si la traque continue, elle n’est plus cependant au rang des priorites du Gouvernement.

Alors, c’est l’ancien Premier ministre qui voit ainsi son oeuvre tomber à l’eau. Tout le monde sait qu’elle était la pièce maîtresse de cette traque. Elle en a été l’artisan. Elle a réussi, le temps de quelques semaines de mobiliser l’opinion sur une question aussi sensible.

Elle n’a pas encore échoué de voir cette dimension occuper encore longtemps le débat, mais l’attitude de Macky en dit long sur le fait que ce n’est pas seulement la traque qui est enterrée, mais aussi le rayonnement d’une militante de la première heure de l’Alliance pour la république au pouvoir. Aminata Touré dit Mimi s’ est depuis son départ du Gouvernement sentie snobée et Macky a montré que cela ne va pas changer.

La réhabilitation de Mimi n’est pas encore dans l’agenda de Macky. Ainsi, l’ancien PM a été « enterrée » avec la traque. Depuis, elle a tenté de rebondir par un militantisme à Kaolack avant de trouver ce qui semblait être un bon tuyau avec la communication sur l’argent de la traque.

Malheureusement, la préoccupation actuelle de Macky est de faire de 2018, une année où les préoccupations seront sociales. La jeunesse, l’l’éducation, l’emploi, le Pudc, le Puma et autres, voilà ce qui a fait l’essentiel de son discours du 31 décembre.

Assane Samb/Rewmi quotidien

À voir aussi

Un arbre de Noel aux allures de rentrée politique- Le coordonnateur de l’UCG en route vers le Macky

Le coordonnateur de l’UCG a un pied à l’Alliance pour la République.  Hier,  lors de …

Dakar et Banjul Un an après le départ de Jammeh, des relations fluides

RFI – Il y a un an, après six longues semaines de crise, Yahya Jammeh acceptait de …