Accueil / ACTUALITES / Travaux de l’Oci : Une personne fracturée, une autre retrouvée inconsciente hier nuit

Travaux de l’Oci : Une personne fracturée, une autre retrouvée inconsciente hier nuit

Deux pietons sont tombés hier nuit dans les trous creusés par l’Anoci sur la Vdn. Il s’agit de deux hommes. L’accident s’est produit au carrefour de la Sipres alors qu’ils tentaient d’éviter les véhicules. Blessés, ils ont été évacués par les sapeurs pompiers.

Source : Le Matin

Les chantiers des travaux d’élargissement et d’embelissement de la voie de dégagement Nord (Vdn) constituent un véritable danger pour les usagers. Nombreuses sont les personnes qui ont aperçu ces trous béants au niveau du carrefour de la Sipres. Une fois la nuit tombée, ces tranchées deviennent de véritables tombeaux à ciel ouvert. Hier soir vers 22 heures, deux personnes sont tombées dans ces tranchées . L’une d’entre elle a eu plus de chance, elle s’en est sortie avec un poignet fracturé. La seconde, quand à elle n’a dû son salut qu’ à l’intervention des sapeurs pompiers. Tous deux ont été évacués à l’hôpital.

Le premier accidenté était à moitié inconscient. Le spectacle donnait froid dans le dos. Les deux tranchées en question font une dizaine de mètres de profondeur. La première est bétonnée. C’est dans cette dernière qu’est tombé l’accidenté inconscient. La seconde est jonchée de grosses pierres. Dans une obscurité totale, rien ne signale aux piétons qu’à quelques centimètres se trouve un trou d’une dizaine de mètres de profondeur. Pis, entre les balises en béton au bord de la chaussée et le trou, la distance ne fait pas deux mètres. Un trottoir minimaliste qui maximise à l’infini une chute mortelle. Avec les phares des voitures qui ôtent la vue aux malheureux piétons, tous les éléments sont ainsi réunis pour faire de ces tranchées, de véritables nids d’accident.

Revenant sur les circonstances de l’accident, Mamadou Diatta, un vigile de la Cse que nous avons trouvé sur les lieux témogne:  » Il y a un homme qui passait par là. Il a voulu éviter les voitures et il est tombé dans le trou ». Quoi de plus normal avec cette obscurité de cimétière, comment le pauvre homme pouvait-il se douter qu’il allait firter avec la mort? « Il y a deux personnes qui sont tombées cette nuit. Et c’est la première fois que ça arrive » renseigne M. Diatta. Libasse Niang, un chaufeur de Taxi qui était sur les lieux déclare:  » Le monsieur a voulu éviter une voiture et il est tombé dans le trou. Il est vraiment blessé. Il a des problèmes au niveau des bras, de la tête et du pied. Il a été évacué par le sapeurs pompiers ». Hier, les deux accidentés ont eu de la chance. Faut-il attendre qu’il y ait mort d’homme pour réagir. Il suffirait tout simplement d’éclairer cet endroit pour éviter qu’un drame ne se produise. Les actions concrètes ne demandent pas toujours des milliards.


À voir aussi

La montre à 11,3 millions du fils de Macky affole la toile

Très souvent pris en photos dans des somptueux bolides, Amadou Sall fait parler de lui, …

De qui se moque le fils du ministre de l’Intérieur, Aly Nguouille Ndiaye ?

Le fils d’Aly Nguouille Ndiaye a publié sur Snap son passeport diplomatique dans lequel il …