téléchargement (7)

Tribunal des flagrants délits de Dakar- Envoutée, la comptable versait des millions au charlatan

 Comptable de son état, la dame F. Cissokho a attrait à la barre les frères Mbargou et Sidaty Sow pour association de malfaiteurs, complicité et charlatanisme. Selon la plaignante, elle a été envoutée c’est la raison pour laquelle elle a versé des millions aux prévenus.

Les juges du tribunal des flagrants délits de Dakar ont ouvert, hier, le dossier des frères Mbargou et Sidaty Sow poursuivis pour association de malfaiteurs, complicité et charlatanisme. Selon la plaignante F. Cissokho, comptable de profession, les prévenus ont fait des investigations sur elle pour mieux la connaître. « Je n’ai jamais connu ces individus-là. Pourtant un jour, ils se sont présentés à moi avant de me notifier que je suis comptable à la société de mon père où je gère tous les comptes. Ils m’ont fait savoir que je suis menacée par les mauvais esprits et de ce fait je dois prendre des bains mystiques », a dit la plaignante à la barre. C’est sur ces entrefaites qu’elle a commencé à vider le compte de son père pour verser des sommes d’argent aux prévenus allant jusqu’à 10 millions. Pour sa part, le prévenu Mbargou a reconnu les faits arguant que la dame lui a remis des sommes d’argent pour l’achat de moutons pour les sacrifices à faire ». De son côté, l’autre prévenu Sidaty a nié les faits pour lesquels il est poursuivi. A l’en croire, il ne connait rien de cette histoire.

L’avocat de la partie a indiqué que les prévenus sont coutumiers des faits, car, dit-il, ils ont été déjà condamnés pour des faits similaires. S’agissant de sa cliente, la robe affirme qu’elle a été envoutée c’est la raison pour laquelle elle versait involontairement de l’argent à ces prévenus. Ainsi, a-t-il demandé au tribunal de déclarer les prévenus coupables avant de réclamer la somme de 10 millions de nos francs pour toutes causes et préjudices. Invité à prendre la parole pour son réquisitoire, le représentant du Parquet a requis l’application de la loi. Pour sa part, la défense a révélé que la plaignante connaissait bel et bien les frères Sow parce qu’ils avaient de très bonnes relations. Par ailleurs, la robe noire a demandé au juge de disqualifier le délit de complicité reproché à Sidaty. Selon l’avocat, ce dernier n’a fait que retirer l’argent de son frère non sans savoir le boulot que faisait ce dernier. S’agissant de Mbargou, la défense a plaidé pour une application bienveillante de la loi. En rendant sa décision,  le juge a déclaré Mbargou Sow coupable avant de le condamner à 6 mois d’emprisonnement ferme. Il ordonne également au prévenu de payer la somme de 5 millions de nos francs à la plaignante. Sidaty a été relaxé par le juge du délit de complicité.

Moussa SARR

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …