Accueil / FAITS DIVERS / Tribunal des flagrants délits de Dakar La fille de 15 ans, les deux prévenus et les viols répétitifs

Tribunal des flagrants délits de Dakar La fille de 15 ans, les deux prévenus et les viols répétitifs

Une affaire de famille a atterri, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. En effet, les nommés Sidy Gueye et Khassim Ndiaye ont comparu devant les juges pour répondre du délit de viols répétitifs sur une mineure âgée de 15 ans et pédophilie. Délibéré le 13 septembre prochain.

Les faits : il ressort des débats d’audience que c’est la nommée F. Mbengue, néanmoins sœur de la victime, qui a surpris un jour, vers les coups de 18 heures, sa petite sœur en train d’être abusée sexuellement par Sidy Guèye dans la chambre de sa mère. Interrogée, la fille a confirmé sa grande sœur en déclarant qu’elle a toujours été victime des agissements du mis en cause. Pis, elle a également déclaré être victime de viols répétitifs de la part de Khassim, un autre habitant de la maison.

Revenant sur le premier nommé, la fille a soutenu que ce dernier l’avait trouvée seule dans la chambre de sa mère avant de lui remettre un cauris. Depuis ce jour, renseigne la fille, elle a commencé à perdre connaissance et accepter tout ce que lui proposait le mis en cause. « Je dois rappeler que le sieur Guèye est un ami de mon père. Et le jour des faits, il m’a déshabillé avant de satisfaire sa libido. Il m’a par la suite demandé de ne jamais le dénoncer. Mais heureusement, on a été surpris en plein acte par ma sœur », a déclaré la victime.

Sur une question de savoir qui est-ce que le second mis en cause,  la fille a rétorqué que Khassim Ndiaye avait abusé d’elle en la menaçant avec un couteau. Poursuivant sa narration des faits, la fille a expliqué qu’elle a constaté du sang dans ses parties intimes aussitôt après les faits. Et la deuxième fois, dit-elle, Khassim a introduit son doigt  dans ses parties intimes jusqu’à satisfaction de sa libido. Ces déclarations ont été tout simplement niées par les mis en cause. Pour Sidy, il a juré sur tous les saints n’avoir jamais entretenu de rapports sexuels avec la petite car il la considère comme sa propre fille. « C’est une fille qui avait l’habitude de fuguer. Sur ce, son père m’a demandé de la surveiller pendant son absence. Je reconnais être entré dans la chambre ce jour-là, mais je ne l’ai pas touchée», a-t-il dit pour se dédouaner. Même son de cloche chez Khassim Ndiaye selon qui, la fille l’a accusé pour amener certainement des ennuis. Vu la gravité des faits, le maître des poursuites a requis l’application de la loi. Pour terminer, les avocats de la défense ont plaidé la relaxe pure et simple. L’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 13 septembre prochain.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Le Parquet confirme la peine pour le cambrioleur de l’ex épouse de khalifa sall

Le cambrioleur qui s’était introduit dans l’appartement de l’ex épouse de Khalifa Sall aux Maristes, …

Hlm: Une dame mortellement poignardée par son neveu

Une dame du nom de Yama Diop a été froidement exécutée par son neveu. Le …