Accueil / FAITS DIVERS / Tribunal des flagrants délits de Dakar Un maître coranique viole son élève de 13 ans

Tribunal des flagrants délits de Dakar Un maître coranique viole son élève de 13 ans

Une affaire de viol sur mineure et pédophilie a atterri, hier, sur la table du juge du tribunal des flagrants délits de Dakar. C’est une élève de 13 ans qui poursuit son maître coranique qu’ elle accuse d’être l’auteur des faits susnommés.

A l’en croire, elle s’est rendue à la police pour dénoncer son Oustaz. Ce, après avoir fait part de la situation à ses amies. Poursuivant ses explications, elle a indiqué que son violeur n’est personne d’autre que son maître coranique suppléant. Ce dernier l’a surprise sur la terrasse avant de la doigter. Ces faits ont été confirmés par l’oncle de la victime selon qui, la fille qui était d’habitude très agitée est restée timide d’un coup. C’est à cause de ce nouveau comportement qu’il lui a posé la question de savoir ce qu’il s’est passé mais en vain. C’est sur ces entrefaites qu’elle a été conduite au centre de santé Gaspard Camara. Et le médecin a révélé une défloraison de l’hymen. Malgré ces dénégations, le mis en cause a nié les faits.
Il indique que c’est un coup monté contre lui. Il a juré sur tous les saints qu’il n’est pas l’auteur des faits pour lesquels est poursuivi. Il semble convaincre le maître des poursuites qui a indiqué qu’il n’ y a pas suffisamment d’éléments pour entrer en voie de condamnation. Sur ce, le parquetier a requis le renvoi des fins de la poursuite. Pour sa part, l’avocat de la défense a pris le contrepied du parquetier. Selon la robe noire, le prévenu est bel et bien coupable. La fille n’a aucune raison de l’indexer comme étant son violeur. Poursuivant, l’avocat a indiqué que le mis en cause est un habitué des faits. Il a fait l’objet de plusieurs mis à pied. Par ailleurs, poursuit-il, le médecin a dit que la fille a perdu son hymen et que le daara est sensé la surveiller. Ainsi, il demande au tribunal de le déclarer coupable. Finalement, le tribunal a suivi le maître des poursuites.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Vol en réunion et association de malfaiteurs- le fils du maire de Ndendory subtilise 2.000 dollars, 2.500 euros, un chéquier et un ordinateur du bureau de son père

Le maire de la commune de Ndendory (département de Kanel) a attrait son fils aîné …

Pour le délit d’infanticide ‘’Coumbis’’ écope de 5 ans de travaux forcés

La chambre criminelle du tribunal de grande instance de Saint-Louis a condamné, mardi, Aïssatou Ndiaye …