Accueil / People / Trois ans après sa disparition sa femme lui rend un hommage

Trois ans après sa disparition sa femme lui rend un hommage

Dans la nuit du 6 au 7 juillet 2012, Mouss Diouf disparaissait tragiquement. Aujourd’hui, Sandrine Diouf, sa veuve, lui rend hommage, via Twitter. Il y a trois ans, Mouss Diouf disparaissait tragiquement, le 7 juillet 2012 à l’âge de 47 ans au terme d’un long combat contre la maladie. Trois ans, mais pas un jour sans que sa veuve Sandrine Diouf n’ait une pensée pour lui. Maman de son petit dernier Isaac, 10 ans, elle a tenu à lui rendre hommage en ce 7 juillet. Il y a un an, elle rendait déjà hommage à l’homme qu’elle aime, via Twitter. Cette année, elle recommence cet hommage en postant des photos de Mouss Diouf, mais aussi d’Isaac, fruit de leurs amours. Alors qu’elle était récemment à la fête des Tuileries, avec son fils qui a bien grandi, elle a ainsi posté un compte à rebours, reprenant l’heure à laquelle son homme était parti, dans la nuit du 6 au 7 juillet, à 1h50. Sandrine Diouf a également posté une vidéo montage sur Flipagram, regroupant de nombreuses photos sur lesquelles on la voit avec Mouss, au temps du bonheur. On peut lire en légende des hashtags parlants : “#mouss Diouf #mon Amour #tu nous manques tellement”. Des messages accompagnés de smileys tristes et de cœurs brisés. On peut aussi voir une photo du petit Isaac, en train de faire du fly board, et où la veuve de Mouss, chéri du public pour son rôle dans la série de Julie Lescaut, et applaudi pour ses talents d’humoriste sur scène, écrit : “Tu dois être fière de lui d’où tu es #Mouss Mon Amour #Isaac Diouf un beau et gentil petit garçon en héritage”.

Rewmi com/FBF

À voir aussi

Photos : Beyoncé, Eva Longoria… toutes à la Nouvelle Orléans pour le mariage de Serena Williams !

Ce jeudi 16 novembre 2017, après presque 2 ans d’amour, Serena Williams a épousé son …

Johnny Hallyday : à 74 ans, il a de nouveau été hospitalisé en urgence

Son état de santé inquiète de nouveau… L’idole des jeunes, Johnny Hallyday a dû être …