Accueil / FAITS DIVERS / Trois individus arrêtés et déférés au parquet dont un agent de la mairie des HLM

Trois individus arrêtés et déférés au parquet dont un agent de la mairie des HLM

Oumar Niasse, agent municipal aux Hlm, Ndéye Fatou Wade et Pape Salla Mboup, cousin selon Pape Samba Mboup, croupissent en prison depuis la semaine dernière. Ils ont tous été arrêtés, après avoir fait une commande de cachets au nom du président de la communauté rurale de Sangalkam, et du sous-préfet de l’époque, Malick Sow

Source l’Office

Tout est parti du garde du corps du président du conseil rural de Sangalkam, qui a été informé par son ami imprimeur d’une commande de cachets pour son chef, Oumar Guèye, et pour l’ancien sous-préfet de la localité, Malick Sow. Ce dernier, très proche du PCR, lui demande s’il avait passé ces derniers temps une commande cachets dans une imprimerie de Dakar. « Non, lui rétorque son patron, très surpris de cette information » ; et le garde du corps l’informe qu’il existe donc une personne qui a fait cette commande ; et c’est un de ses amis qui travaille dans cette imprimerie qui lui a filé l’information. Aussitôt, le président Oumar Guèye, accompagné par son garde du corps, s’est vite rendu à l’imprimerie pour avoir plus d’informations sur cette commande de cachets ronds et additifs, pour lui et pour le sous-préfet. Arrivé sur les lieux, il s’adresse à l’ami de son garde du corps, imprimeur ; et au service commercial, on lui confirme la commande, et l’informe que la personne devrait repasser. Il leur demande gentiment d’exiger à cette personne une photocopie de sa carte d’identité, et un bon de commande dûment signé. Une demande acceptée par ces imprimeurs qui, après exhortent la personne à se présenter avec ses papiers. Le monsieur qui ne savait rien de ce qui allait se passer, est venu avec ces documents bien faits. Sur le bon de commande est estampillé la signature d’une certaine Mlle Dieng, comme étant la secrétaire du Pcr, alors que ce dernier n’a pas de secrétaire fille. Entre temps, la gendarmerie a été saisie de cette affaire par les soins du premier magistrat de Sangalkam. Les pandores n’ont pas tardé pour mettre la main sur la personne qui n’est autre que Oumar Niasse, agent à la mairie des HLM. Sous le feu roulant des questions des hommes en bleue, ce dernier balance deux autres de ses complices, une femme du nom de Fatou Amy Wade et Pape Salla Mboup. Tout ce beau monde a été arrêté puis déferré au parquet depuis la semaine dernière. L’enquête ouverte par la gendarmerie se poursuit, parce qu’il paraîtrait qu’il existe un immense réseau derrière cette affaire qui tente de déstabiliser le Président du conseil rural de Sangalkam ; lequel a quitté la navire bleu pour Rewmi, et au Sous- préfet de la localité, à l’époque, Malick Sow qui a été même relevé et mis au frigo. Qui veut la peau de Oumar Guèye dont on a tenté de perturber le vote du compte administratif 2005-2006, de bloquer le vote du budget 2007 du conseil rural. Mais aussi, à qui on a envoyé l’ige ; et récemment, la mesure de suspendre le paiement des ordres de recette des lotissements de sa communauté rurale ? C’est cette question que se posent les nombreux proches du président du conseil rural de Sangalkam.


À voir aussi

L’étudiante, son copain faux policier et son amant, la partie de jambe en l’air…

6 mois de prison assortis du sursis, c’est la sentence qui a été prononcée, hier, …

Escroquerie : Le commerçant qui gonflait son compte Wari, arrêté

Après avoir réussi plusieurs tentatives d’escroquerie de sommes d’argent destinées aux clients, le commerçant A. L.F a …