Accueil / Education / Uam : 46 filières de formation stabilisées et les maquettes validées

Uam : 46 filières de formation stabilisées et les maquettes validées

Le recteur-coordonnateur de l’université Amadou Makhtar Mbow de Diamniadio, Oumar Guèye a relevé la stabilisation et la validation des maquettes de 46 filières de formation au terme d’un atelier de quatre jours initié à un an du démarrage officiel des cours prévu au début l’année universitaire 2018-2019.
‘’On a stabilisé et validé les maquettes de toutes les structures de formation de l’UAM. On a aussi validé la maquette du profil partagé de l’UAM parce que nous voulons que les étudiants de cette université aient des contenus communs qui leur donnent une identité. Ces contenus contiennent des valeurs universitaires et citoyennes, la pratique des langues, la pratique du leadership et le projet professionnel et personnel de l’étudiant’’, a expliqué le professeur Oumar Guèye.
Cet atelier qui s’est tenu à Saly-Portudal (Mbour, ouest) a permis aussi de valider la maquette du service à la communauté de l’ensemble de l’université mais aussi de l’ensemble des structures de formation.
‘’Nous voulons en faire une mission centrale qui est prise en charge et qui implique l’ensemble des personnels de l’UAM ainsi que les étudiants’’, a assuré le recteur.
‘’Certaines structures pourront évaluer et créditer cette implication de service à la communauté d’autres demanderont simplement un certificat de participation de service à la communauté qui est une mission nouvelle qui permettra d’ouvrir l’UAM à la société et de prendre en charge les besoins de la communauté dans différents aspects’’, a précisé le recteur.
Pour s’assurer que l’UAM est sur les standards internationaux, un comité scientifique international est mis en place. Il est composé de dix experts nationaux et dix internationaux qui sont des professeurs de grandes universités du monde.
Ainsi, tous les dossiers de l’UAM vont être passés au crible par ce comité lors d’un prochain atelier avant d’être validés par le comité de pilotage, l’instance décisive de l’UAM présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche.
‘’Notre vœu le plus absolu c’est de faire de l’UAM une université d’excellence et nous y travaillons. C’est pourquoi tous ses personnels seront recrutés sur la base d’un appel à candidature ouvert en commençant par moi, le recteur, et c’est un comité indépendant qui évalue les candidats’’, a déclaré Oumar Guèye. Le comité est composé, entre autres, d’éminents universitaires dont le professeur Doudou Bâ, président de l’académie nationale des sciences (ANS), le professeur perpétuel Oumar Sock, d’anciens doyens de facultés ainsi qu’un spécialiste de l’analyse de la personnalité des postulants.
‘’Nous voulons des responsables qui seront à même de prendre leurs responsabilités. Nous tenons beaucoup aux valeurs d’éthique et à la déontologie mais aussi à l’éthique du travail parce que nous voulons que tous les personnels de l’UAM acceptent de s’engager en signant un contrat de travail, a-t-il expliqué.
Selon lui, au-delà du statut de l’enseignant, il y aura un contrat qui va lier l’employé et le recteur dans lequel seront édictées leurs missions essentielles et leurs prérogatives.
Ainsi, dans le cadre d’une obligation de service que doit respecter tout agent de l’UAM, même si l’enseignant qui s’est engagé avec l’université a des compétences à vendre à un privé ou ailleurs, il faut que ce privé signe un partenariat d’échange de compétences avec l’UAM.

À voir aussi

Programme Ifadem de l’Ifef : Lancement d’une deuxième phase de formation de 1 500 enseignants

Le Soleil- Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a lancé, hier, la phase …

Validation de la lettre de politique sectorielle de l’enseignement supérieur, lundi

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation organise, lundi à partir …