arton157831

« UBI TÈY JANG TÈY », UN CONCEPT MULTI-ACTEURS ET MULTI-PARTENAIRES (SÉRIGNE MBAYE THIAM)

Le ministre de l’Education nationale, Sérigne Mbaye Thiam a soutenu, samedi à Kaolack, que le concept « Ubi Tèy Jang Tèy » une initiative qui milite en faveur d’une effectivité des cours dès le premier jour de rentrée scolaire des élèves, un concept multi-acteurs et multi-partenaires.

« Nous avons créé au niveau du gouvernement la synergie nécessaire entre les enseignants, les parents d’élèves qui ont la responsabilité d’exiger que leurs enfants aillent à l’école le premier jour de rentrée, aux collectivités locales de préparer les écoles et les communautés des écoles de s’investir », a expliqué le ministre.

M. Thiam s’exprimait à une conférence organisée par le Réseau des partenaires pour le développement de Kaolack (REPADEK) sur le thème : « Quelles voies pour l’émergence du pôle Sine Saloum ».

« Les associations de femmes et de jeunes ont été associées dans cette synergie pour que tout se passe correctement et nous espérons que chacun jouera sa partition », a-t-il ajouté, se disant confiant par rapport au pas supplémentaires au sein des écoles.

Cette année, a-t-il indiqué, « un pas de géant a été fait dans la mise en œuvre du concept en comparaison aux années passées » avec la mise en œuvre du concept à l’occasion de la Semaine nationale de l’école de base organisée à Kaolack au mois de mai dernier.

« Et depuis lors, a-t-il assuré, toutes les inspections de l’éducation et de la formation du Sénégal se sont engagées à faire du concept +Ubi Tèy Jang Tèy+ une réalité dans au moins 10 écoles élémentaires par IEF, 5 collèges et 2 lycées ».

« Il y a même, a-t-il précisé, des inspections qui se sont engagées à le faire dans la totalité des établissements de leur circonscription ».

Du côté de l’administration territoriale, les gouverneurs ont tenu des CRD et les préfets ont tenu des CDD. Nous avons également eu des rencontres avec tous les acteurs du système éducatif suivi d’une rencontre avec les partenaires, a dit Serigne Mbaye Thiam.

« Au vu de tout cela je suis certain que cette année on en fera un peu plus que les années passées », a-t-il estimé.

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …