Contributions

«Ucad, Banlieue dakaroise et New York : Des signaux hautement révélateurs»

  • Date: 15 octobre 2015

A travers cet adage, nous nous permettrons de nous adresser à l’entourage du « Roi » de la cour et de lui-même. Suite aux mauvais et historiques quarts d’heure vécus par ce dernier, à L’Université Cheikh Anta Diop à Dakar, et, récemment à New-York, sans oublier les menaces de la jeunesse banlieusarde de la capitale, une certaine copie mérite d’être revue.

Même si nos étudiants ont eu à pousser le bouchon trop loin, après ce caillage regrettable du premier citoyen de notre pays, un tel forfait méritait de sérieuses et profondes réflexions. Car, seule l’inauguration d’un nouveau pavillon ne devrait courroucer ces jeunes garçons et filles, au point d’en arriver là. La raison irréfutable se situe sur ce « meeting » de l’Apr improvisé par des centaines de militants habillés aux couleurs et à l’effigie du parti au pouvoir et du « Roi ». Et ceci, en plein site estudiantin.

Il y’a quelques jours, le ‘Roi » de la Cour a eu à faire un tour chez l’Oncle Sam. Après les assises au siège de l’ONU, auprès du Président Obama, un grand meeting de rassemblement et de massification du camp des beige-marron était programmé en plein New-York. Ironie du sort, le patron et fondateur du parti au pouvoir eut été, cette fois-ci, informé et averti à temps. Car, une énorme contre-manifestation allait lui faire face. Par qui?

Nous avons ouïe dire que des citoyens sénégalais de la diaspora, en majorité de l’opposition sénégalaise confondue, avaient décidé de se faire voir et entendre par celui qui, il y’a trois ans et quelques mois, a été élu à 65% de suffrages. La diaspora sénégalaise vivant aux USA avaient, nous dit-on, préparé, eux aussi, leurs cailloux, pardon, leurs tomates et autres oranges. Mis au parfum par les services généraux de la police locale, le plus puissant de tous les sénégalais rebroussa chemin.

N’y- a-t-il pas de quoi s’inquiéter, si maintenant chaque sortie ou mouvement de foule du premier magistrat s’avère comme un événement à risques ? Ce qui veut dire, qu’il doit se refaire.

Elhadj Yvon Mbaye

Journaliste-formateur
Tel : 77 179 19 38
E-mail : olympress45@yahoo.fr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15