arton152132

UGB : LE RECTEUR PRÔNE UN DÉVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE DE HAUT NIVEAU POUR RETENIR LES STATICIENS

Le professeur Baydallaye Kane, recteur de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (nord), a souligné mercredi la nécessité pour les universités africaines de s’engager résolument dans la recherche en statistique de haut niveau afin de donner aux statisticiens locaux l’envie de rester sur le continent.

 ’’Il faut donner aux statisticiens locaux la possibilité et l’envie de rester chez eux. C’est pour cette raison que l’UGB s’est résolument engagée dans la formation et la recherche en statistique de haut niveau’’, a-t-il notamment déclaré.
Le professeur Kane intervenait à l’ouverture officielle d’une école de recherche du Centre international de mathématiques pures et appliquées (CIMPA).
’’La demande mondiale en statisticiens de haut niveau est forte et il existe une difficulté certaine à fixer les statisticiens africains dans leurs pays, les conditions locales étant souvent insuffisamment attractives pour eux’’, a-t-il expliqué.
La thématique de cette école de recherche d’une dizaine de jours porte sur les méthodes statistiques pour l’évaluation des risques extrêmes, (et leurs) applications à l’environnement, l’alimentation et l’assurance.
L’école de recherche qui se poursuivra jusqu’au 15 avril s’adressent notamment aux étudiants, enseignants-chercheurs et praticiens non spécialistes souhaitant orienter leurs recherches vers le domaine de l’évaluation des risques extrêmes et leurs applications.
’’La formation offerte permet aux titulaires de masters et de doctorats d’être déjà impliqués pendant leurs études dans la résolution des problèmes concrets liés à leur pays. Ils auront ainsi une idée plus précise des perspectives professionnelles et matérielles qui s’offrent à eux’’, a fait valoir le recteur.
’’En nous appuyant sur la créativité, une bonne vision et la volonté politique, nous pouvons résorber assez rapidement beaucoup de retards et être à la pointe du progrès, de l’innovation et du développement des techniques avancées’’, a-t-il indiqué.
Selon lui, ce genre d’école de recherche peut contribuer à promouvoir la formation et la recherche scientifique de haut niveau dans les domaines visés en relation avec des problématiques de développement économique et social.
Il a ainsi réitéré l’engagement de l’UGB à ne ménager aucun effort pour la consolidation de ce partenariat scientifique de haute importance.
Des étudiants et universitaires du continent et d’Europe prennent part à cette rencontre internationale que l’UGB abrite pour la quatrième fois.
Une école de recherche du CIMPA portant sur les modèles mathématiques de la mécanique des fluides, une autre en probabilité sur la génétique des populations ainsi qu’une rencontre consacrée aux méthodes numériques de pointe appliquées à des problèmes de mécanique des fluides, s’y étaient précédemment tenues.
L’Université Gaston Berger est un pôle important dans l’enseignement des mathématiques. Elle a ainsi été labélisée par la Banque mondiale comme centre d’excellence africain en mathématiques, informatiques et en technologies de l’information et de la communication.

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …