ACTUALITE

Un 1er mai qui oublie les pionniers

  • Date: 2 mai 2016

REWMI.COM- Le 1er mai est un jour de Fête pour les travailleurs et les travailleuses. Mai est le mois du Travail. Mais dans l’histoire de l’humanité, c’est aussi le mois où Hitler se suicide et le  3ème Reich  capitule. Ce mois marque la fin de la 2ème guerre mondiale et l’ouverture d’une nouvelle voie qui donne à la personne humaine la stabilité et la paix sans lesquelles le travail fêté en ce 1er mai n’aurait pas eu lieu.

Mais pour rappelle, l’année 1968 marque un événement historique et l’une des plus grandes ruptures de l’histoire du Sénégal. Mais 68 est une période de cassure qui a alimenté la culture de refus des travailleurs et plus largement de la classe ouvrière.

On oublie toujours que le mois de mai est un moment de relecture de l’histoire qui permet de poser les axes majeurs de la lutte syndicale.

En luttant pour la valorisation du travail et pour la défense des intérêts des travailleurs, ceux qui célèbrent le travail oublient toujours que des acteurs ont été aux premières heures de ce combat. Ibrahima Sarr, Aynina Fall, Doudou Ngom, Iba Der Thiam, Mbaba Guissé, entre autres, sont leurs noms.

Célébrer le Travail devrait être aussi un moment de célébrer les pionniers de l’action syndicale qui ont été nourris de valeurs et de principes qui les éloignent des opprtunités qu’offrent le pouvoir et l’avoir. Le monde syndical est-il celui des batisseurs de la lutte pour le devenir national ? C’est la question que se pose un pionnier, Iba Der Thiam. Le monde syndical a bien changé !

Domou rewmi

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15