ACTUALITE

Un Alassane Samba  « tue » Adama Gaye

  • Date: 23 septembre 2016

Les pages Tribune de certains organes de presse sont parfois un espace de débat enrichissant et informateur. Et il en est ainsi d’un dévastateur article de contribution qui circule sur la toile et dont l’auteur, un certain Alassane Samba …Diallo, semble bien être un journaliste.

Le mot « confrère » qu’il utilise le confirme. Il connait Adama Gaye et a une lecture de sa trajectoire et de « son égo surdimensionnée » qui l’amène à se montrer venimeux contre ceux qui détiennent le pouvoir.  Ce dernier a lancé à Macky Sall une flèche rudimentaire dont la tonalité laisse penser à une haine silencieusement gardée et déversée en un propos  incendiaire.

Alassane Samba, auteur de l’article « Ethique, Morale, Justice…Quelques questions à Adama Gaye », a ainsi « tué » l’homme. Il le descend, rend compte de ses prestidigitations auprès d’hommes de pouvoir et d’argent, de la mise à profit parallèle de sa fonction de Ministre-Conseiller à l’Ambassade du Sénégal en Chine, de son immixtion lui-même dans le pétrole et de sa propension quasi atavique à verser des propos désobligeants à des gens de l’Etat.

« Je vous ai connu pauvre », assène Adama Gaye à Macky Sall et à son petit-frère Aliou Sall, oubliant la dimension glorieuse d’un fils de pauvre qui réussit à se réaliser une grande richesse. Et Alassane Samba lui rappelle sa fierté, lui, de se proclamer fils de commerçant et de ménagère, devenu un homme aisé.

Et cet homme menace : «  Si je parle, tu tombes ». Son intimidation si emportée aurait pu été assimilée à une atteinte à la Sureté de l’Etat et à une menace de trouble à l’ordre public. Et le citoyen Alassane Samba argumente si subtilement que Adama Gaye est mal placé pour accuser et menacer.

Domou rewmi

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15