Woman's hands on stomach on pink background

Un bébé né d’une maman dont le tissu ovarien avait été congelé avant sa puberté

« C’est la première fois que la procédure réussit sur une fille pré-pubère », s’est félicité le professeur Helen Picton, de ‘université de Leeds, qui avait congelé en 2001 le tissu ovarien de Moaza Al Matrooshi, originaire de Dubaï, alors qu’elle avait 9 ans. »Au total dans le monde, plus de 60 bébés sont nés de femmes qui ont vu leur fertilité restaurée mais Moaza est le premier cas d’une congélation pré-pubère et le premier pour une patiente traitée pour thalassémie »,  a ajouté le professeur dans une interview à la BBC. Le professeur Adam Balen, président de la société britannique de fertilité, s’est également félicité de la naissance de « ce premier bébé né de tissus ovariens congelés prélevés sur une fille avant sa puberté et réimplantés à l’âge adulte ».La jeune femme souffrait depuis la naissance de thalassémie, une maladie du sang liée à un défaut de fabrication de l’hémoglobine, qui nécessitait qu’elle subisse une chimiothérapie pouvant affecter sa fertilité, a expliqué l’université.

Précédent en Belgique
Avant de subir ce traitement, son ovaire droit a été retiré et congelé pour préserver ses chances d’être mère. Les tissus de cet ovaire ont ensuite été réimplantés en 2015 et ont permis ce que l’heureuse maman a qualifié de « miracle », lors d’une interview à la BBC. La chimiothérapie avait en effet eu pour conséquence de faire entrer la jeune femme en ménopause alors qu’elle venait d’avoir 20 ans, précise l’université.
« Après sa transplantation, ses niveaux d’hormone ont commencé à revenir à la normale, elle a commencé à ovuler et sa fertilité a été restaurée », s’est félicitée l’université. L’année dernière, une Belge a donné naissance à son premier enfant après avoir connu la même procédure alors qu’elle avait 13 ans. Mais, avance l’université de Leeds, « contrairement à Moaza, cette femme avait commencé son entrée en puberté quand son ovaire a été prélevé ».

7/7

Voir aussi

Quelles solutions contre les fausses informations diffusées sur internet?

Rfi.fr- Face à la propagation des fausses informations sur les réseaux sociaux, Facebook a décidé …