Accueil / SANTE / UN CENTRE DE SANTÉ À HAMADY HOUNARÉ Un joyau de 350 millions F Cfa

UN CENTRE DE SANTÉ À HAMADY HOUNARÉ Un joyau de 350 millions F Cfa

Dans quelques mois, Hamady Hounaré aura son Centre de santé. Un bijou d’une valeur de 350 millions F Cfa.

Les journées culturelles de Hamady Hounaré ont vécu, ce week-end. Le fait marquant de cette première édition  est la  cérémonie de pose de première pierre du Centre de santé présidée par le Maire de la localité, Amadou Samba Kane, par ailleurs Dg de la Lonase. Les populations ont répondu massivement à l’appel pour voir ce projet enfin concrétisé. En effet, c’était lors du Conseil des ministres décentralisé que la doléance avait été transmise au président de la République. Macky Sall avait alors engagé l’édile de la commune, par le biais de la responsabilité sociétale de son entreprise, de financer ce Centre de santé  d’une valeur de 350 millions F Cfa.  Avec l’onction du conseil d’administration, le projet est rapidement ficelé pour permettre aux habitants de bénéficier de soins de santé. Une réponse au social. Et comme l’a souligné le Maire de Hamady Hounaré, ces programmes ficelés lors de ces Conseils de ministres ne sont « pas des promesses vaines ». Ce qui explique cette forte mobilisation, de tous les villages environnants, de sympathisants et de militants. Une belle occasion, pour remercier Macky Sall et remobiliser les troupes.

À l’heure où certains débattent des réformes, avec en prime, le mandat du président de la République, Amadou Samba Kane préfère travailler et aller à l’essentiel. Pas de polémique. Il se dit prêt quelle que soit la date des élections pour réélire Macky Sall au premier tour.  Que ce soit 2017 ou 2019, les populations sont sur les starting blocks. Aux côtés de leur Maire qui traduit en actes ce slogan de la Lonase. Et dans les bénéfices, « le Fouta n’est pas en reste », précise-t-il. Une belle démonstration de force qui a été faite, lors d’un grand meeting où beaucoup de responsables ont formé bloc autour d’Amadou Samba Kane pour ensemble  tous porter de nouveau Macky Sall, au premier tour. Mamadou Talla, Yaya Abdoul Wane, Marième Badiane et le footballeur El Hadj Diouf sont intervenus, chacun, pour accompagner cette dynamique.  Le Maire de la commune a rappelé que le président de la République est un légaliste et homme de principe à qui la Constitution donne aussi d’autres voies de recours. Ainsi, il a rappelé les importants programmes d’infrastructures routières, la construction de deux ponts. Et en 2016, l’augmentation de la production agricole, va doubler. « L’autosuffisance en riz n’est pas une utopie », dira-t-il.

Qui dit action, pense à la jeunesse. Lors des journées culturelles, le mouvement navétanes a eu tous les honneurs. Amadou Samba Kane étant le parrain de la finale. Ainsi, il a procédé à la remise de jeux de maillots, d’un coût d’1 600 000 F Cfa, composé de lots de six maillots complets et de six ballons pour les équipes. Les deux finalistes ont eu deux jeux de maillots plus une enveloppe de 200 000 F Cfa pour le vainqueur et 150 000 F Cfa pour le perdant. Un geste apprécié par le Président de l’Odcav qui salue cet élan du Maire. Pour une jeunesse sportive, c’est un parrain qui répond toujours présent.

Pour leur part, les jeunes étudiants et élèves de la localité ne comptent plus les actions. Depuis la mise  à leur disposition d’un immeuble équipé, en passant par les tickets de restauration. Appréciant cette oreille attentive d’Amadou Samba Kane, ces derniers lancent un appel à la mobilisation et à l’unanimité autour de sa personne. Selon Hamdiatou Coundoul, « le Maire intervient partout et sans protocole, pour un seul but, soulager les populations sensibles ».

Rama Diaw

À voir aussi

Pout – consultations gratuites en diabète, urologie, cancer- les populations sur le billard

Le quotidien- Le Comité de rénovation de Pout-Diender vient de boucler la 15e édition de …

Les Etats-unis offrent du matériel médical d’une valeur de 389 millions de Fcfa à l’armée sénégalaise

La Première conseillère de l’Ambassade des États-Unis au Sénégal, Martina Boustani a remis, vendredi, au …