23 avril, 2014
Accueil » FAITS DIVERS » Un chauffeur de taxi clando débarque sa cliente en plein brousse avant de filer avec ses parures et son argent
Un chauffeur de taxi clando débarque sa cliente en plein brousse avant de filer avec ses parures et son argent

Un chauffeur de taxi clando débarque sa cliente en plein brousse avant de filer avec ses parures et son argent

Mamadou Gningue est un chauffeur de taxi à Mbour, qu’on appelle « Sirouman », c’est-à-dire qui ne dispose pas, mais à qui on en prête une pour lui venir en aide. Mais Mamadou Gningue n’est pas un modèle de chauffeur. C’est, en effet, en plein brousse qu’il s’est permis de débarquer sa cliente, non sans manquer d’emporter ses parures, son argents et toutes ses affaires. Une cliente du nom de Louise Coura Diouf et qui travaille au tribunal départemental de Tambacounda.
Les faits ont eu lieu la semaine dernière alors que Louise, en provenance de Tamba, était en partance pour Nianing, afin de rejoindre sa famille. Ayant pris le taxi clando de Mamadou Gningue, juste à la sortie de Mbour, la dame sera surprise que le chauffeur s’arrête en plein brousse. Gningue est, en effet, sorti de sa voiture pour feindre une panne d’essence. Sur ce, la cliente descend du véhicule, histoire de s’enquérir de la situation. Mais, le chauffeur ayant déjà son plan en tête en profite pour remonter dans le taxi clando et reprendre le volant. Vite fait, il disparait dans la nature, emportant les affaires de la dame restées dans le véhicule. Louise Coura Diouf, qui avait dans son sac une somme de 80.000 francs et des parures, sera rapidement assistée par un chauffeur témoin de la scène en relevant le numéro de la plaque d’immatriculation du taxi clando. C’est d’ailleurs ce dernier qui a déposé la dame chez elle. Dès le lendemain, Louise s’est rendue au commissariat de police de Mbour pour porter plainte contre le chauffeur du taxi clando et livrer le numéro de sa plaque d’immatriculation. La police n’a pas mis de temps pour mettre la main sur Mamadou Gningue, lundi. Il sera déféré au parquet, ce mercredi, en vue son jugement.

Le Populaire