Accueil / ACTUALITES / Un collectif d’étudiants demande la lumière sur les incidents de Kolda

Un collectif d’étudiants demande la lumière sur les incidents de Kolda

Le Collectif des étudiants ressortissants de la région de Kolda demande que la lumière soit faite sur les incidents survenus samedi dans la capitale de leur région.‘’Nous demandons que la lumière soit faite sur les incidents de samedi à Kolda », a confié à l’APS Boubacar Camara, membre du collectif.

Source : Aps
‘’L’autorité doit tout faire pour éclairer la lanterne des Sénégalais sur les cas de violation de droits de l’homme notés au sud-est du pays », a dit Boubacar Camara, président de l’Amicale des étudiants de Vélingara,

‘’Ce qui s’est passé est grave. On a assisté à des cas de torture. L’autorité doit tout faire pour édifier les gens », a-t-il insisté, relevant toutefois que ‘’force doit rester à la loi ».

Des violences ont éclaté samedi entre jeunes de Kolda et forces de police après l’inhumation de Dominique Lopy, 23 ans, décédé le 14 avril en détention provisoire à la police.

Lors de ses échauffourées, un jeune tailleur, Dioutala Mané avait trouvé la mort. Il a été inhumé mardi matin.

Me Aliou Sow, avocat à la cour et originaire de la localité, a de son côté, souligné que ‘’ce n’est pas la première fois que les forces de l’ordre se comportent ainsi à Kolda ».

‘’L’Etat doit prendre sa responsabilité. Nous sommes dans un Etat de droit qui a ratifié tous les traités. Il y a plusieurs méthodes à utiliser pour faire régner la loi. Mais ce n’est pas en brutalisant les populations », a souligné Me Sow.

Me Sow a en outre indiqué que l’Etat doit ouvrir rapidement une enquête pour sanctionner les coupables.

‘’Il y a des procédures qui sont prévues », a-t-il rappelé, affirmant que ‘’même si les policiers ont reçu des ordres, ils ont commis ‘’des crimes qui ne doivent pas rester sans punition ».

Selon Me Aliou Sow, ‘’des actes forts doivent être posés dans ce sens ».


À voir aussi

Droits de l’Homme : L’Onu épingle le Sénégal

Le Comité contre la torture des Nations-Unies (Un groupe de 10 experts indépendants qui surveillent …

Valse dans la magistrature

Remue-ménage au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Cheikh Ndiaye Seck, qui était délégué …