2 octobre, 2014
Accueil » FAITS DIVERS » Un couple incapable de payer son loyer se suicide en Italie
Un couple incapable de payer son loyer se suicide en Italie

Un couple incapable de payer son loyer se suicide en Italie

CRISE ÉCONOMIQUE — Un couple de sexagénaires s’est donné la mort en Italie en raison des difficultés économiques qu’il rencontrait.
Les cadavres d’un homme de 62 ans et de son épouse de 68 ans ont été retrouvés pendus vendredi matin par leurs voisins, dans leur habitation à Civitanova, un petit village de la région des Marches (centre).

Selon la police, il n’y a aucun doute qu’il s’agisse d’un suicide lié à des problèmes économiques : il semblerait que le couple ne réussissait même pas à payer son loyer. La femme, Anna Sopranzi, recevait une très modeste retraite de 500 euros par mois et son mari, Romeo Dionisi, était un «sacrifié» d’une récente réforme du marché du travail qui l’avait laissé sans indemnité de chômage ni droits à la retraite.

Le frère se jette à la mer

Le frère de la femme, Giuseppe Sopranzi, 73 ans, lui aussi retraité, s’est jeté à la mer dès qu’il a appris la nouvelle, et son corps inanimé a été repêché par les secouristes qui n’ont pas réussi à le sauver.

Le couple, qui avait visiblement préparé soigneusement son suicide, a laissé un billet devant le garage, demandant pardon pour ce geste et précisant le lieu où retrouver les corps.

«Ils ont préféré disparaître plutôt que de demander de l’aide, démontrant leur dignité extrême dans une situation tragique», a déclaré, en larmes, le maire Tommaso Corvatta à la presse locale.

Il a appelé l’Etat italien à ne «pas abandonner les gens» et «à réfléchir sur ce qui est en train de se passer pour chercher rapidement des solutions».

Augmentation du nombre de suicides

En Italie, la crise économique a entraîné une augmentation des suicides liés à des problèmes économiques chez les chômeurs (le taux de sans emploi est passé de 7,9% en 2009 à 10,9% en 2012) et chez les petits entrepreneurs.

«Le taux de chômage est inacceptable et c’est une tragédie pour tout le pays et pour l’Europe. Il est nécessaire que l’on agisse pour les jeunes chômeurs, les gens en chômage partiel ou technique et pour tous les ‘sacrifiés’», a estimé Emanuela Munerato, députée de la Ligue Nord.

(afpNewsnet)