Accueil / SOCIETE / Un détenteur de faux dollars se tape une prostituée, et finit au parquet

Un détenteur de faux dollars se tape une prostituée, et finit au parquet

Les éléments de la brigade de recherches du commissariat central de Dakar, ont été requis par une dame, prostituée, pour la conduite au siége d’un individu qui lui avait payé ses services avec de faux billets de dollars. L’homme cueilli dans un hôtel de la place, affirme à la police avoir fait un change à l’aéroport de Dakar comme à l’accoutumé. Le suspect est cependant inculpé pour émission de faux billets, car il aurait bien pu payer sa prostituée en CFA, puisqu’il en détenait une somme assez importante.

Source l’Office

Un individu, se disant commerçant domicilié à Khar Yalla, s’était payé les services d’une prostituée, et lui avait en retour payé par un billet de cent dollars. Il s’est trouvé ensuite que ce billet était un faux. Car la prostituée avait procédé à une vérification du billet qui représentait une somme assez importante. S’étant rendu compte qu’il s’agissait d’une arnaque, cette dernière avait averti la police qui a interpellé de suite l’homme. Selon les policiers, ce commerçant du nom de Mouhamadou Niang a été cueilli dans un hôtel dénommé DUMARCHE alors qu’il était en possession de deux faux billets de cent (100) dollars USA, et dont l’un a été remis en guise de payement à la prostituée, après ses services. Cette dernière n’a pas donné sa déposition à la police. Mais son client, interpellé, révèle qu’il avait fait un change de Francs CFA en dollars à l’aéroport de Dakar Yoff, la veille. Étant un commerçant, il raconte qu’il faisait des échanges de CFA en dollars pour ses achats et ses voyages hors du pays. Et que dans sa transaction, il avait monnayé deux cents (200) dollars en coupures de cent. Ce qui explique les deux faux billets retrouvés sur lui ; chose qu’il nie. Selon toujours ses dires, sur la provenance des faux billets, il s’accorde avec les policiers, et soutient qu’il avait bel et bien fait l’échange depuis l’aéroport de Dakar. Mais, dit aussi qu’il ne saura reconnaître celui qui lui a fait l’échange. Le commerçant soutient même qu’il était atteint d’une maladie, et qu’à sa guérison, il voulait se faire un test de virilité. Ce qui l’avait poussé à avoir des relations sexuelles avec la prostituée. Cette dernière ne lui avait rien dit après avoir reçu l’argent, et était revenue dans la chambre avec des policiers en civil. Mais les policiers n’ont pas seulement trouvé deux de cent dollars sur le suspect, car il détenait aussi la somme de quatre-vingt cinq mille Francs (85.000) CFA. Ce qui a favorisé son inculpation dans l’affaire, puisqu’il aurait pu payer la prostituée avec des billets de francs CFA. Et qu’aussi, le payement représentait une somme très considérable. Même s’il jure n’avoir pas eu l’intention frauduleuse de remettre cette somme pour arnaquer la prostituée, le suspect n’avait pas à remettre autant d’argent à une prostituée pour une nuit seulement. Mouhamadou Niang a été transféré à la suite de l’enquête auprès du procureur de la république, pour escroquerie et circulation de faux billets de dollars


À voir aussi

Algérie: Un Sénégalais tué

Un Sénégalais vient d’être en Algérie. Selon  L’As qui donne l’information, la victime, Sakho Diallo …

Le procès de « Boy Djinné » renvoyé

Le procès de Baye Modou Fall alias « Boy Djinné », qui devait avoir lieu hier devant …