Accueil / Insolites / Un Indien accusé à tort d’être l’un des terroristes de Paris

Un Indien accusé à tort d’être l’un des terroristes de Paris

Un Indien, disciple de la confrérie sikhe, a été injustement identifié, dans de sérieux journaux européens, comme l’un des responsables du massacre parisien…

La photo (voir ci-dessus) de Veerender Jubbal s’est répandue sur les réseaux sociaux avant d’être relayée par la presse européenne, en Espagne (La Razon) et en Italie, notamment sur certaines chaînes de télévision.

Sur cette photo, le faux terroriste s’affiche avec un Coran et un gilet d’explosifs. Il s’agit évidemment d’un photo-montage grossier: le livre saint de l’Islam n’a en effet rien à voir avec le dogme de cette communauté religieuse indienne d’influence hindouiste. Ironie de l’histoire, c’est avec une… tablette numérique que Veerender avait originellement posé face au miroir.

Les rumeurs l’ont pourtant bien présenté sur la Toile comme un « sikh converti à l’islam » mais personne ne sait qui est à l’origine de cette dénonciation calomnieuse. Le principal concerné a en tout cas exprimé toute son… Lire la suite sur 7sur7.be

 

Share This:

À voir aussi

Irak : trois djihadistes de Daech tués par… des sangliers

L’attaque insolite a eu lieu à 50 km au sud de Kirkouk, dans une zone …