Education

UN INSPECTEUR DE L’EDUCATION PLAIDE POUR UNE MEILLEURE ASSISTANCE DE L’ETAT AUX DAARAS

  • Date: 13 novembre 2015

Rufisque, 13 nov (APS) – L’inspecteur de l’Education en charge de l’Enseignement religieux à l’Inspection de l’Education et de la Formation (IEF) de Diourbel, Cheikh Mbackè Niang a appelé, jeudi à Rufisque à une meilleure assistance des daaras par l’Etat du Sénégal.

L’inspecteur de l’enseignement arabe qui s’exprimait à l’occasion d’une conférence organisée par les dahiras mourides de Rufisque en prélude au grand Magal a estimé que plus d’assistance aux daaras peut aider à diminuer la mendicité et l’insécurité.
 « A leur création, les daaras avaient pour vocations de permettre aux pensionnaires de bien apprendre et maîtriser tout le coran ou une partie du livre saint (…)’’, a indiqué M. Niang.

L’éducateur d’ajouter que ’’les daaras permettaient à ceux qui les fréquentaient de bien connaître leur religion, afin de mieux la pratiquer et enfin de bien s’intégrer dans la société ».

« L’Etat n’a jamais pris sur lui l’initiative de construire des daaras. Ce sont des particuliers qui ont toujours pris sur eux cette mission, a relevé l’inspecteur qui ajoute que la mendicité que nous voyons aujourd’hui dans beaucoup de daaras n’existait pas autrefois ».

« (…) La mendicité qui était le fait des pensionnaires des daaras s’arrêtait, à l’époque, aux trois repas quotidiens », a souligné M. Niang.

 Pour lui, une assistance de l’Etat peut donner les possibilités aux daaras d’assurer, parallèlement à l’apprentissage du coran aux pensionnaires, des « formations professionnelles ».
« Les daaras manquent d’assistances financières, d’encadrement de leurs enseignants de la part de l’Etat. Aussi nous croyons qu’en aidant, il est bien possible de prévenir l’insécurité émanant des radicaux dont plusieurs pays de la sous-région souffrent aujourd’hui », a-t-il dit.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15