Accueil / FAITS DIVERS / Un ivrogne injurie, et menace sa famille de mort

Un ivrogne injurie, et menace sa famille de mort

Suite à une demande d’intervention, la police de Grand Dakar se saisit d’un individu pour injures publiques et menaces de mort. Craignant qu’il joigne l’acte à la parole, sa famille dépose une plainte contre lui.

Source l’Office
Le Mardi dernier, un nommé Amath Bâ attente une fois encore à la paisible vie de sa famille. Selon les agents de la police de Grand Dakar, le mis en cause, alors en état d’ivresse manifeste, menaçait sa mère de rééditer son acte de la veille. C’est-à-dire, détruire à nouveau la baraque qui servait de chambre à celle-ci et à ses deux sœurs. Cet acte avait fait que presque que toute sa famille avait passé la nuit à la belle étoile. Le même jour des faits, sa mère et l’une de ses sœurs déposent une plainte à son encontre. En effet, Amath Bâ est une personne invivable pour sa famille. Toujours ivre à cause de la forte consommation d’alcool et de chanvre indien, il rentrait les soirs avec des injures et de fréquentes menaces envers ses proches, surtout sa mère et sa petite sœur qu’il taxe de femmes de mauvaises mœurs. Le lendemain du mardi passé, aux environs de 19h, il voulait revenir à la charge puisque la baraque était reconstruite. C’est alors que sa sœur, Bineta Thiam, prévient le délégué du quartier qui, à son tour, en informe les policiers de Grand Dakar. Venus très rapidement sur les lieux, ils le conduisent au poste de police. Amath Bâ reconnaît en partie les faits qui lui sont reprochés. Il explique son acte du fait qu’il était seulement en train de donner des conseils à sa sœur, concernant son comportement qui ternit l’image de sa famille ; et aussi, du fait que le “ vieux ” qui avait épousé sa mère, depuis deux jours seulement, venait de passer la nuit chez eux. La plainte de sa famille, toujours maintenue, parce que fatiguée de son comportement, il a été déféré au parquet le 31 mai dernier.


À voir aussi

Espagne: La vraie histoire de Maguette Ndiaye égorgée par son mari

Maguette Ndiaye, 25 ans, a été égorgée devant ses deux filles par son mari, Bara …

Le batteur de tam-tam vole le scooter de son ami et simule une agression

Un mois de prison ferme, c’est la peine prononcée, hier, contre le batteur de tam-tam, …