People

Un lutteur français accusé à tort d’avoir « dédié sa victoire à Merah et Abdeslam »

  • Date: 22 avril 2016

Un combattant français d’arts martiaux mixtes (MMA) a été accusé d’apologie du terrorisme après avoir remporté un combat samedi 16 avril. Une fois sa victoire en poche, Magomed Guekhaiev a crié « Allahou Akbar ! » (« Dieu est grand ! ») à plusieurs reprises. Il aurait ensuite, selon une rumeur qui a largement circulé en ligne, « dédié sa victoire à Merah et à Salah Abdeslam ».

Tout est parti d’un article du site 20min.ch. Un certain Julien, spectateur du combat, y donne sa version de la scène : « Après avoir remercié son entraîneur, il [Magomed Guekhaiev] a dédié sa victoire à ses frères de Toulouse et dans le monde, à Salah et à Mohamed. Je suis persuadé que c’était une référence aux terroristes Salah Abdeslam et Mohamed Merah. » L’article est rapidement repris par des sites suisses, belges ou le site d’extrême droite français Fdesouche.com.

Mais la vidéo de la scène, publiée depuis, remet cette interprétation en cause. On y entend bien le lutteur crier « Allahou Akbar ! » Qu’en est-il des références aux deux terroristes ? S’il remercie ses amis, notamment de « Toulouse », Magomed Guekhaiev ne fait aucune référence à Mohamed Merah. Quant à Salah Abdeslam, certains ont en fait confondu son nom avec l’expression arabe « Al salamou alaykoum » (« que la paix soit sur vous »).

Par ailleurs, son discours ne contient aucune apologie du terrorisme. Et pourtant, des spectateurs le sifflent et le huent au moment de sa sortie du ring. « C’est très dommage, la réaction du public, il est juste croyant », soupire un des commentateurs du match.

20min.ch, qui a depuis rectifié son article a également joint l’organisateur de la « Fight Night » pendant laquelle s’est déroulé le combat. Ce dernier prend également la défense de Magomed Guekhaiev : « Un combattant brésilien avait “Jésus” inscrit sur son short et on n’en a pas fait tout un plat. Quant aux autres propos, si un énergumène tatoué de croix gammées confond “salamou alaykoum” avec les prénoms des deux terroristes en question, on ne peut rien y faire. »

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15