SOCIETE

Un musulman qui refusait que ses filles aillent à la natation condamné

  • Date: 30 juin 2016

Un père de famille musulman a été condamné mercredi en Suisse à payer une amende pour avoir refusé d’envoyer ses filles à des leçons de natation avec l’école. Le mois dernier, le refus de deux collégiens musulmans de serrer la main à leurs professeurs femmes, pratique courante dans les écoles suisses, avait déjà fait grand bruit dans le pays. Le tribunal du canton de Saint-Gall (nord-est) a condamné ce père de famille bosniaque à 4 000 francs d’amende (3 700 euros ou 4 000 dollars) pour avoir refusé, pendant des années, que ses filles participent à des leçons de natation ou à des séjours avec l’école au nom de ses valeurs religieuses, rapporte l’agence de presse suisse ATS. L’homme a été reconnu coupable de violation de la loi sur l’obligation de scolarisation et pour avoir refusé de se soumettre à de précédentes injonctions, explique l’agence suisse.

De la prison requise

La procureure avait requis quatre mois de prison en plus de l’amende, arguant que le père de famille, qui vit en Suisse depuis 1990, refusait de s’intégrer et n’avait aucun respect pour la législation suisse.Elle a également demandé à l’office cantonal des migrations de réévaluer la validité de son permis de séjour.Depuis des années, la famille est en conflit avec les autorités locales. En mars 2015, les parents avaient déjà été condamnés pour avoir refusé d’envoyer leurs filles à l’école si elles n’étaient pas autorisées à y aller voilées.  Le tribunal fédéral avait ensuite donné raison aux parents, autorisant l’aînée à porter le voile au nom de la liberté religieuse.

 

Auteur: Ouest France – Ouest-france.fr

Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15