Accueil / Education / UN RESPONSABLE POLITIQUE DE DJIRNDA RÉCLAME UN LYCÉE POUR SON FIEF

UN RESPONSABLE POLITIQUE DE DJIRNDA RÉCLAME UN LYCÉE POUR SON FIEF

Mamadou Thior, un responsable de l’Alliance pour la République (APR) à Djirnda, a réclamé samedi à Fatick (centre) la construction d’un lycée dans cette île située dans le département de Foundiougne.

« En tant capitale des îles du Saloum, Djirnda doit avoir un lycée. Nos élèves vont dans des écoles situées dans des villages éloignés », a dit M. Thior lors d’un point de presse de présentation du Mouvement de soutien à Macky Sall, une structure créée en 2009 en vue de « la massification » de l’APR.

« A défaut de la construction imminente d’un lycée, il faut envisager la réalisation de classes supplémentaires au collège d’enseignement moyen de Djirnda, qui ne compte que deux classes », a-t-il suggéré.

A cause de l’absence d’un lycée, les populations de ce village de pêcheurs aux « revenus modestes » sont obligés de faire scolariser leurs enfants à Niodior, Fimela, Foundiougne ou Fatick, selon Mamadou Thior.

Il réclame aussi « la réhabilitation » du pont reliant Djirnda au village de Fambine. « C’est une urgence », a souligné M. Thiam.

Pour le développement de Djirnda, les membres du Mouvement de soutien à Macky Sall ont élaboré « un programme » de construction d’infrastructures hydrauliques, sanitaires, éducatives, etc., selon M. Thior.

« Nous attendons de rencontrer le président de la République lui présenter ce programme », a-t-il ajouté.

À voir aussi

Vol de la bourse des étudiants : Les curiosités d’une affaire troublante

Malgré l’arrestation rapide de deux suspects, l’affaire du vol à la régie de paiement des …

Année scolaire 2016/2017- chute des taux de réussite, déficit des intrants de qualité, fuites et fraudes… Radioscopie d’une école en déperdition

L’année scolaire 2016/2017 a été relativement stable, sans perturbations récurrentes. Cela devrait être une année …