Accueil / FAITS DIVERS / Un voleur se fait épingler, alors qu’il croyait avoir tiré le gros lot

Un voleur se fait épingler, alors qu’il croyait avoir tiré le gros lot

Un jeune homme a été conduit à la police des Parcelles pour flagrant délit de vol. Le mis en cause a été aperçu à hauteur d’une station d’essence par un agent de police qui revenait d’une soirée. Il portait sur la tête un gros paquet enveloppé sous un pagne, et c’est ce qui avait étonné l’agent qui l’ayant suivi, lui avait posé un bon nombre de questions sur son chargement. C’est ainsi qu’il avait découvert le forfait du jeune homme, qui venait de dérober une vidéo cassette accompagnée de sa télécommande à un domicile. Vu qu’il allait être conduit à la police, le voleur décida de conduire l’officier à la demeure de sa victime. Sur les lieux, le propriétaire du butin n’eut aucun mal à reconnaître ses biens. Interrogé à la police, le suspect justifie son acte par des problèmes financiers.

Source l’Office
Le 10 de ce mois d’Août, un gardien de la paix du nom de I. Faye, en service au commissariat de Mbour, a conduit et mis à la disposition de la police des Parcelles assainies un jeune homme, pour flagrant délit de vol commis la nuit. Selon l’agent de police, de retour d’une soirée dansante, il avait croisé le mis en cause à hauteur de la station Shell de la Patte D ‘oie. Ce dernier portait sur sa tête un gros paquet enveloppé sous un pagne. Vu son attitude bizarre, l’agent s’est approché du jeune pour en savoir davantage. C’est ainsi, qu’il lui avait posé un certain nombre de questions, notamment sur la provenance du paquet qu’il portait sur la tête, et sur sa contenance. Vu les réponses évasives et insatisfaisantes du bonhomme, il a décidé alors de le conduire au commissariat des Parcelles assainies. Devant la détermination du policier, le mis en cause a fini par avouer son forfait. En effet, il avait pénétré en pleine nuit, en douce, dans une maison non loin, et avait réussi à prendre une vidéo cassette, plus sa télécommande. Après ses affirmations, le jeune homme conduisit le policier jusqu’à la demeure où il avait commis son vol. Sur place, le propriétaire, réveillé, a reconnu sans aucun problème les biens qu’on lui avait soutirés, sans qu’il ne s’en aperçoive. Démasqué sur les faits, le suspect a été conduit et mis à la disposition du commissariat des Parcelles assainies par le gardien de la paix I. Faye qui venait de l’appréhender. Interrogé au niveau du commissariat, le jeune homme du nom de A. N, marchand domicilié à Pikine Tally Boumack, et âgé seulement de 19 ans, a reconnu tous les faits à lui reprochés. Il a déclaré qu’étant confronté à des problèmes financiers, l’idée lui était venue d’escalader le mur du domicile de la victime ; et une fois à l’intérieur, il avait ouvert la porte du salon pour faire main basse sur la vidéo cassette et sa télécommande. Vu son inculpation, le nommé A.N a été, à la fin de sa garde-à-vue, transféré au tribunal régional hors classe de Dakar, auprès du procureur de la république, qui décidera de son sort.


À voir aussi

L’étudiante, son copain faux policier et son amant, la partie de jambe en l’air…

6 mois de prison assortis du sursis, c’est la sentence qui a été prononcée, hier, …

Escroquerie : Le commerçant qui gonflait son compte Wari, arrêté

Après avoir réussi plusieurs tentatives d’escroquerie de sommes d’argent destinées aux clients, le commerçant A. L.F a …