Accueil / CULTURE / Une découverte révolutionnaire

Une découverte révolutionnaire

C’est une découverte qui fait grand bruit à et qui va sans doute révolutionner la théorie de l’évolution de l’homme. Un crâne humain vieux de 1,8 millions d’années a été trouvé en Géorgie en 2005. C’est l’homme fossile le plus ancien jamais découvert hors d’Afrique. Il vient bouleverser tout ce qu’on savait sur la naissance de l’espèce humaine.

Une découverte révolutionnaire

Jusqu’à présent, les chercheurs pensaient qu’il existait plusieurs types d’hommes préhistoriques en fonction des régions !

En Afrique, on connaît l’homo habilis; l’homo egester, ou encore l’homo rudolfensis. En Europe c’est le Néandertal ; on trouve l’homo erectus en Asie.

Or il n’en est rien ! Le crâne découvert en Georgie possède les mêmes caractéristiques morphologiques que les autres.

Conclusion : Nous serions bien tous issus d’une seule et même espèce humaine !

L’évolution de l’espèce humaine

D’après les différentes découvertes des paléontologues et anthropologues, il y a 7 millions d’années, on trouve les hominidés, qui regroupent les primates, ancêtres de la lignée humaine. Ils habitaient en Afrique : on les connait sous le nom de Toumaï et Orrorin.

Puis viennent les australopithèques, avec la célèbre Lucy, vers 3 millions d’années. En même temps, il y a l’émergence du genre homo: avec l’homo erectus, et enfin l’homo sapiens, l’homme « savant », il y a 200 000 ans, qui est à l’origine des populations actuelles.

À voir aussi

Décès de Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négo-africaines contemporaines

L’universitaire et chercheuse belge Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négro-africaines francophones, est décédé mercredi à …

Thione Seck s’épanche- Les Faux billets, Modou Kara, Youssou Ndour – Le lead vocal du Raam daan dit tout

Absent de la scène musique depuis quelques temps, Thione Seck compte signer son retour avec …