18 avril, 2014
Accueil » SPORT » Une nouvelle guerre des promoteurs Tay Shinger, nouveau centre de gravité de la lutte
Une nouvelle guerre des promoteurs   Tay Shinger, nouveau centre de gravité de la lutte

Une nouvelle guerre des promoteurs Tay Shinger, nouveau centre de gravité de la lutte

Après le combat à polémique qui s’est soldé par le succès de Balla Gaye 2 sur Yékini, désormais, tous les yeux sont rivés sur l’affiche Balla Gaye 2-Eumeu Sene, le remake du 12 février 2009. Et, c’est, de nouveau, un clash qui va s’inviter dans les relations des promoteurs.
Balla Gaye 2 – Eumeu Sene, c’est l’objectif désormais de tous les promoteurs. Gaston Mbengue avait donné le ton en premier, en déclarant qu’il organisera le combat, Eumeu Sene contre le vainqueur Balla Gaye 2- Yékini qui se trouve être le lion de Guédiawaye, premier lutteur à infliger la première défaite à Yekini, ex-roi des arènes. Après avoir, lui aussi, infligé la première défaite à Lac de Guiers 2, Eumeu Sene était, jusqu‘à hier, sans un combat concrètement ficelé par un promoteur. Mais, les choses ne vont pas tarder à se signaler, pour lui. C’est là que nous assisteront à une guerre, sans merci, entre les promoteurs, notamment, Luc Nicolai et Gaston Mbengue, les ennemis intimes en affaires, mais aussi, les plus puissants dans le domaine. Le plus efficace dans la stratégie de communication et dans les tractations gagnera ce pari.

Alors que le procès dans l’affaire Eumeu Sène / Atta / Luc n’est pas encore vidé, Gaston Mbengue à qui on a attribué l’origine de ce problème, pour avoir chipé Eumeu Sène à Luc Nicolaï, au moment où ce dernier avait déjà avancé 20 millions au manager Atta, est encore en pole position pour enrôler le leader de Tay Shinger.

Seulement, ce procès Eumeu Sène-Luc Nicolaï met en veille le lutteur, sans le savoir. Car, il joue, lui aussi, le jeu du désintéressement- intéressé du promoteur Luc Nicolaï. Même si ce dernier avait des intentions d’obtenir gain de cause dans leur procès très controversé, l’intention est désormais le « profit ». Parce que l’intérêt de Gaston n’est pas à négliger. Avoir ce dernier dans son escarcelle, et le perdre pour une histoire de 20 millions, une somme très en deçà de sa valeur intrinsèque, n’est surement pas dans les calculs de Luc Nicolai. C’est pourquoi, on peut dire que ce procès ne sera qu’une farce et que les choses finiront par s’arranger à l’amiable. Pour cela, il faut que Luc retire sa plainte, pour espérer négocier.

En tout cas, vu l’audience au niveau du public, le leader de l’écurie Tay Shinger est le lutteur qui peut générer le plus de ressources financières pour les promoteurs.

Issiaka TOURE