10f96f4af8a5938cdc2ccbd626afe29d

« UNE PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE » DE LA CHINE ANNONCÉE À LA FIDAK 2016

Le directeur général du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES), Cheikh Ndiaye, a annoncé une « participation exceptionnelle » de la Chine à l’édition 2016 de la Foire internationale de Dakar (FIDAK) au cours de laquelle une surface de 3200m2 sera réservée aux exposants chinois. »Un motif de satisfaction, c’est la participation exceptionnelle de la Chine. Voilà deux ans, nous courons derrière la Chine, nous développons toutes sortes de stratégies pour les encourager à venir au Sénégal. Et ce n’est que cette année que la Chine est convaincue de venir participer à la FIDAK de 2016″, a-t-il dit. Le CICES, en collaboration avec Hansom-Sénégal, qui assure la médiation entre la Chine et le Sénégal, a pu convaincre ce pays de venir participer à la foire de Dakar, a renseigné le directeur général du CICES, invité mardi de la rédaction de l’APS.
La 25ème édition de la FIDAK, qui se tiendra du 24 novembre au 9 décembre 2016, autour du thème : « Promotion du partenariat public-privé pour un développement durable en Afrique de l’Ouest ».  La République fédérale et démocratique d’Ethiopie est le pays invité d’honneur de la 25ème édition de la FIDAK, prévue du 24 novembre au 9 décembre. »Nous avons travaillé d’arrache-pied et nous avons convaincu les autorités chinoises à venir participer à la FIDAK 2016″, s’est félicité M. Ndiaye, annonçant que la Chine va occuper un chapiteau d’une superficie de 3200 m2. »C’est une participation jamais vue dans l’histoire du CICES. Ils (les Chinois) ont amené avec leur chapiteau, leur stand et la moquette, tout ce dont ils ont besoin pour faire cette exposition. Tout nous vient de la Chine », a-t-il dit.Selon Cheikh Ndiaye, cette exposition de la Chine n’aura « rien à envier de ce qui se fait de mieux dans les autres pays du monde ». Il a précisé que les Chinois comptent exposer pendant trois jours (27-29 novembre). Si l’on en croit le DG du CICES, cette « participation exceptionnelle » des Chinois ne relève pas seulement du travail mené par son institution, mais tient aussi des « bonnes relations » politiques et diplomatiques entre le Sénégal et la Chine. Il a dans ce cadre évoqué les visites officielles du chef de l’Etat Macky Sall en Chine, dont la dernière remonte à août dernier. « Donc, si les Chinois ont eu le courage de venir cette année, ce n’est pas à cause du CICES ou du ministère du Commerce. C’est certainement parce que le président de la République a su vendre l’image du Sénégal au niveau de la Chine », a-t-il soutenu.

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *