People

Une plainte contre Waly Seck

  • Date: 29 juin 2016

Les organisateurs du concert de Waly Seck à Bercy, le 4 juin, ont servi une mise en demeure au fils de Thione Seck. Moustapha Dieng de Senart-Vision et Khadim Dia de Vouzenou reprochent au chanteur de nombreux manquements contractuels et, surtout, de s’être produit pour un concurrent le lendemain du concert au Docks Haussmann.

« Vous n’aviez aucun droit de faire cette soirée encore moins pour un concurrent à vos promoteurs initiaux », a fait savoir à Waly Seck Me Fatou Mel Sall Marbeuf, avocate des promoteurs de son concert dans une correspondance reprise par Le Quotidien dans son édition de ce mercredi.

Me Marbeuf poursuit : « Vous avez enfreint la loi française en vous produisant illégalement sur le territoire national au-delà de la période qui vous a été autorisée et justifiée par la délivrance d’une autorisation provisoire de travail et un visa pour l’unique concert du 4 juin 2016 à Bercy… »

L’avocate donne 15 jours au fils de Thione Seck « pour fournir toutes les informations relatives à cette prestation du 5 juin 2015, le nom du producteur, les recettes engendrées par cette soirée, mais également de réparer les préjudices subis par les organisateurs ». Et si Waly Seck ne donne pas suite, dans les délais, à cette lettre adressée le 20 juin, Me Marbeuf promet de passer à l’échelon supérieur : « Nous mettrons en œuvre l’action en responsabilité et obtiendrons votre condamnation au paiement de dommages et intérêts et autres frais. »

Selon Le Quotidien, qui a contacté la cellule de communication du chanteur, Waly Seck n’a pas souhaité pas se prononcer sur l’affaire. Cependant, le journal rapporte que leur « interlocutrice » invite Me Marbeuf à interpeller l’organisateur de la soirée incriminée : « C’est un Franco-Malien du nom de Kissima (Kitima, NDLR). Qu’ils lui adressent directement leur lettre de mise en demeure. C’est n’est pas à Waly d’y répondre. Il ne s’agit pas d’une coproduction. »

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15