Accueil / CULTURE / Une top modèle demande un ‘’statut » pour les artistes

Une top modèle demande un ‘’statut » pour les artistes

La top modèle internationale Mame Kéwé Mar demande qu’un statut soit défini pour les artistes sénégalais, affirmant que les choses sont à la traine ».
‘’Je lance un appel aux autorités pour que, par rapport à la législation du travail, un statut soit défini pour tous les artistes, dans leur domaines respectifs », a confié à l’APS, Mame Kéwé Mar, qui était, vendredi, l’invitée d’honneur à la clôture de la 5-ème édition de la Fashion week (semaine de la mode) de Dakar

Mame Kéwé Mar a regretté aussi qu’au Sénégal, les choses soient ‘’à la traîne », soulignant que ‘’nous sommes tous des intermittents du spectacle et même moi qui vous parle, je ne suis pas reconnu au Sénégal ».

‘’Aucun artiste sénégalais n’est reconnu », a estimé celle qui fût pendant plus de 5 ans le mannequin noir attitré du grand couturier Yves Saint-Laurent jusqu’à la fermeture de son agence en 2002.

‘’Il faut une bonne dose de volonté pour arriver à réglementer le statut de ces artistes qui font du non formel et qui participe énormément au développement du pays » a notamment dit Mame Kéwé Mar qui, pendant plus de 5 ans, a été le mannequin noir attitré du couturier Yves Saint-Laurent jusqu’à la fermeture de son agence en 2002.

Elle a, en outre salué, l’initiative de Adama Paris, promotrice de la semaine de la mode à Dakar qui ‘’est en train d’en faire un rendez vous international de référence où se côtoient toutes les cultures  ».

‘’Il y a beaucoup de créateurs talentueux, seulement, il faut les aider. Il faut les pousser et ce genre de manifestations est à réaliser le plus souvent afin de créer une ouverture leur permettant de montrer leurs œuvres et communiquer », a dit Mame Kéwé Mar, venue se ressourcer au Sénégal, après une carrière de 10 ans.

Mame Kéwé a toutefois souligné que ‘’l’autorité étatique doit poser des actes pour le développement durable, en mettant en place des structures et en poussant les jeunes à oser affronter leur destin ».

‘’La culture et la mode sont d’excellents ambassadeurs pour le Sénégal. On ne cesse à travers la mode de parler du Sénégal, de ses écrivains, de ses sportifs, de ses créateurs, de ses mannequins et top-modèles », a-t-elle fait remarquer, ajoutant : ‘’mais il faudrait que les pouvoirs publics les aident à mieux travailler et trouver des tribunes d’expression ».


À voir aussi

Maroc-Sénégal Farssi immortalise les relations historiques entre les deux pays

Professeur titulaire à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar,  Sidi Mohamed Farssi vient de publier un …

«Le réveil des lions» Laye ‘’Ananas’’ dédie une fresque aux Gaindés du Foot

La compagnie de danse, « Lions of Africa », dirigée par Abdoulaye Dieng dit Laye Ananas, a …