Accueil / Education / Université de Bambey : vers la mise en place d’un fond compétitif pour appuyer les enseignants

Université de Bambey : vers la mise en place d’un fond compétitif pour appuyer les enseignants

Un fond compétitif d’appui à la mobilité du personnel d’enseignement et de recherche sera mis en place cette année à l’université Alioune Diop de Bambey (UADB), a indiqué, dimanche, son recteur Lamine Guèye.

‘’Afin de favoriser la promotion des enseignants et restructurer la recherche, nous mettrons en place cette année, un fond compétitif d’appui à la mobilité du personnel d’enseignement et de recherche’’, a dit M. Guèye au terme de la visite des chantiers de son université faite en compagnie du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.
‘’Nous sommes en train de structurer la recherche, le cadre réglementaire a été défini et la direction qui est en voie de création, permettra de mettre en place les laboratoires et groupes de recherche’’, a-t-il appris, soulignant que l’UADB s’est inscrite dans une dynamique de l’excellence.
 Selon lui, les résultats (100%) publiés par le Comité scientifique de l’autorité nationale d’assurance qualité de l’Enseignement supérieur et de la recherche concernant les accréditations des nouvelles licences, illustrent cette quête de l’excellence.
‘’Nos taux de réussite ont progressé grâce à l’engagement des membres de notre communauté universitaire, mais aussi grâce à l’orientation de tous les bacheliers par Campusen qui permet à l’université d’avoir plus d’étudiants dotés d’un niveau conforme à nos exigences’’, a-t-il relevé.
‘’En ce qui concerne la réalisation des grands projets dont bénéficie l’UADB, le défi pour 2015 était la finition de la construction de la nouvelle bibliothèque, du château d’eaux, la cité des enseignants, le deuxième restaurant des étudiants et le Centre médical universitaire, entre autres’’, a-t-il souligné.
Pour le proviseur de l’UADB, tous ces projets sont en chantier et la plus part en cours de finition. Toutefois, il a sollicité des avenants pour des compléments d’ouvrages en chantier et des rallonges pour des équipements complémentaires.
Les décisions présidentielles de 2013 relatives au projet de gouvernance et de financement de l’enseignement supérieur axé sur les résultats ont, selon le recteur de l’université de Bambey, marquée l’histoire de l’enseignement supérieur au Sénégal.

À voir aussi

Orientation de 45 171 nouveau bacheliers les demandes d’admission et de préinscription ont démarré

Les 45 171 nouveaux bacheliers qui ont décroché le Baccalauréat, sont invités à formuler leurs …

Des centrales syndicales réaffirment leur volonté de travailler à une unité syndicale

Cinq centrales syndicales sénégalaises du secteur de l’éducation ont réaffirmé mardi à Dakar « leur volonté inébranlable » …