Education

Usage de drogue et d’alcool dans l’école : des chiffres qui font froid dans le dos

  • Date: 11 juin 2015

L’usage de la drogue et de l’alcool gagne bien du terrain dans les établissements scolaires. Ce n’est pas le Ministre de l’intérieure Abdoulaye Daouda Diallo qui nous démentira, puisqu’il a reconnu le phénomène qui est une réalité au Sénégal. C’était à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 28ème semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation sur les drogues. « Mobilisons nous pour une école à l’abri de la drogue. « Les parents d’élèves que nous sommes, devons nous mobiliser pour que l’école sénégalaise soit à l’abri de la drogue, comme nous y invite le thème national retenu pour cette présente édition ». Réaction qui trouve les raisons sur l’étude réalisée par l’organe onusienne de lutte contre les drogues, en partenariat avec la Division de contrôle médico- scolaire sur l’usage des drogues au niveau du 1è cycle de l’Enseignement général et technique dans les cinq Iden de Dakar. L’étude a révélé que « sur 3107 élèves dont 51, 6% de garçons et 48, 4% de filles, 7% ont fumé du tabac, 1,4% , du cannabis et 5,9% ont bu de l’alcool. Inquiet, certainement par cet état de fait, Abdoulaye Daouda Diallo appelle l’ensemble des leaders d’opinion et des acteurs engagés dans ce combat, à revoir leur stratégie. « Nous devons faire preuve de plus de solidarité agissante pour barrer la route aux réseaux criminels qui ne connaissent pas de frontières morales et qui continuent d’instrumentaliser les plus démunis ». Il a rappelé que le chef de l’Etat a instruit des services compétents, de procéder dans les meilleurs délais, à l’actualisation du plan d’actions national. En mettant l’accent sur le volet prise en charge, traitement et réinsertion des victimes de ce fléau. L’Etat veillera à renforcer ses capacités d’intervention, conformément aux recommandations issues de la rencontre sous régionale sur le trafic illicite des stupéfiants.

Rewmi.Com/FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15