POLITIQUE

Vague de démissions à l’Afp de Tamba- le GP donne un grand coup au parti de Niass

  • Date: 6 octobre 2015

Le leader du Grand parti, qui était ce dimanche dans la commune de Tambacounda, n’a rien laissé dans l’Afp locale. Malick Gackou et ses camarades du Grand parti ont emporté tous les militants du parti de Moustapha Niass, qui ont soutenu publiquement leur démission de l’Afp et leur adhésion au Grand parti.

Que reste-t-il de l’Afp à Tamba ?, sommes-nous tentés de nous demander après la cascade de démissions notée hier dans la formation politique de Niasse. Malick Gackou et ses camarades du Grand parti ont tout emporté avec eux dans leur formation.

Des responsables de la commune comme ceux du département ont ce dimanche devant l’assemblée présente au complexe Leggal Pont, qui servait de cadre à la rencontre, affirmé et soutenu publiquement leur démission de l’Afp pour le Grand parti. Mamadou Diallo, ex-coordonnateur départemental de l’Afp, Abdoulaye Fofana, coordonnateur de Koussanar, l’ex-Sg adjointe des femmes, madame Thiané, Bouna Cissokho de la commune, pour ne citer que ceux-là, tous ont dit devant les micros leur démission de l’Afp.

Abdoulaye Fofana de Koussanar, s’adressant à Niasse, déclare qu’un vieillard de plus de 80 ans ne va pas sacrifier leur avenir après avoir vendu sa dignité. «Nous avons décidé de quitter l’Afp pour éviter la pire honte que son Sg voulait nous faire subir, en acceptant de vendre sa formation pour des strapontins. Le courage, enseigne-t-il, est une chose qui vit, qui s’entretient et qui meurt.» A l’en croire, c’est ce qui a manqué à Moustapha Niasse en acceptant de «se vendre» au président de la République.

Dorénavant, termine-t-il : «Nous sommes dans l’opposition et avons définitivement quitté le Benno bokk yaakaar

«L’espoir allumé le 16 continuer dans le Gp»

Auparavant, son camarade qui dirigeait la coordination départementale, Mamadou Diallo, avait lui aussi soutenu avoir quitté l’Afp pour le Grand parti, après 16 ans de militantisme. Les responsables des localités de Missira, Néttéboulou, Diénoudial, Makacolibantan, entre autres ont tous affirmé leur démission de l’Afp pour le Gp.
Malick Gackou, leader national du Grand parti, s’adressant à ses nouveaux militants, leur a signifié que le Grand parti«sera le plus grand parti du pays sous peu».

«Le chemin que nous sommes en train de mener nous y conduira», lance-t-il pour doper ses militants. «Votre engagement, votre courage et votre abnégation nous y aideront», leur sert-il. «L’espoir qui a été allumé le 16 juin 1999 avec l’Afp, va continuer dans le Grand parti. Tous ceux ou celles qui sont dans l’Afp et espèrent avoir un avenir meilleur, doivent rallier le Gp», conseille-t-il aux plus sceptiques encore.

«L’Afp était constituée de lui et de moi. Cependant, «lui» (Niasse) il a dit avoir fini sa carrière politique et doit par conséquent partir. Par contre «moi», (Gackou) par la grâce de Dieu et sa magnanimité, je viens de la commencer. Donc, que ceux-là qui veulent encore faire une carrière politique rejoignent le Grand parti pendant qu’il est encore temps», lance-t-il aux militants.

Gackou termine en précisant que «déstabiliser l’Afp n’est pas son ambition». «Nous avons un grand parti et comptons faire de lui le plus grand parti du pays et avec l’aide de Dieu, nous y parviendrons», soutient son président du Gp, visiblement dopé par la présence massive des militants.

L’ex-responsable adjointe chargée des femmes Thiané elle, visiblement coléreuse, a soutenu que «celui qui divorce d’avec sa femme n’a pas à lui choisir son futur époux». «Cela est destiné à Niasse qui a vendu son parti au Président (Macky Sall) et veut que ses camarades le suivent. Nous ne le ferons jamais», fulmine-t-elle avant de marteler qu’elle est dorénavant avec malick Gackou dans le Gp.

Le Quotidien

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15