téléchargement (3)

VALORISATION DES CÉRÉALES LOCALES- Les populations appelées à consommer le nouveau pain ‘’doole’’

La fédération nationale des boulangers du Sénégal (Fngs) a entamé une tournée de sensibilisation dans le pays afin d’inviter les populations à consommer le pain ‘’Doole’’. Une campagne de sensibilisation sur le bienfait de ce pain qui, selon eux, est le meilleur pour la santé des consommateurs.

La fédération invite l’Etat à sensibiliser ces derniers sur l’importance de ce projet pour l’économie nationale. D’après Amadou Gaye, président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, ce pain est bien consommé au niveau du Sénégal, mais peu connu à Louga. La population n’est pas bien informée sur la composante qui fait que les céréales locales sont valorisées, d’où la nécessité de venir sensibiliser les gens à aimer et à consommer ce pain de qualité et de moindre coût.

‘’Ce pain a un impact de plus de 13 milliards au niveau du producteur, 7 milliards sur la balance commerciale, mais aussi il a un impact sur la santé de la population’’, a avancé M Gaye qui indique que ce même pain lutte contre le cholestérol, les problèmes cardiovasculaires et d’autres maladies. En présence des autorités locales de la commune de Louga, il a pointé du doigt certains meuniers qu’il accuse de faire une campagne pour dénigrer et donner une fausse information sur la consommation de ce pain.

‘’Certains meuniers courent à contresens sur ce que nous sommes en train  de faire, c’est-à-dire qu’ils essaient de saboter le consommer local que nous développons’’, se désole M. Gaye qui appelle l’Etat à prendre ses responsabilités par rapport à cette situation et d’arrêter certains meuniers qui font une politique contre le concept du consommer local.

Selon lui, ce sont des lobbies de certains boulangers qui interdisent que soit fabriqué ce type de pain pour leur propre compte. La Fngs ne va pas se laisser faire et compte barrer la route à ses détracteurs pour le bien des consommateurs. Amadou Gaye d’appeler l’Etat à prendre l’affaire en main et de sensibiliser les meuniers sur les avantages de la consommation du pain à base de céréales locales. L’autre problème soulevé par Monsieur Gaye, c’est la non-stabilité du prix de la farine.

‘’En 2014, le prix du sac de farine a été homologué à 18.000 Fcfa. Mais maintenant, aucun boulanger ne peut vous dire le prix exact du sac. Cette situation favorise la concurrence déloyale au niveau du marché du pain. Le prix doit être à nouveau fixé. Nous attendons aussi la tenue du Conseil national de la consommation afin de revoir à la baisse le prix du pain’’.

Le président du Fngs a par ailleurs informé qu’une Assemblée générale des membres de sa fédération est prévue le samedi 3 septembre 2016 pour prendre des décisions. Le label ‘’pain Doolé’’ a été lancé en 2016, son objectif étant de contribuer à l’amélioration de la compétitivité et de la productivité de la filière céréales locales.

Sidy THIAM

Voir aussi

waly ballago seck

AFFAIRE DE LA RANGE ROVER “VOLEE” Wally Seck inculpé et placé sous contrôle judiciaire

L’artiste musicien Wally Ballago Seck n’est pas sorti indemne de son face à face, hier, …