Accueil / UNE / Vélingara: Idy promet un programme spécial agricole et industriel

Vélingara: Idy promet un programme spécial agricole et industriel

En tournée dans le Sud du Sénégal, Idrissa Seck a été accueilli « triomphalement » ce dimanche à Vélingara, dans le cadre de sa campagne électorale. Accompagné de Pape Diop, le candidat de la coalition « Idy 2019″, a promis d’entamer son programme spécial de l’Agriculture et de l’Industrie dans ce département.*

« Malgré le chaud soleil, vous vous êtes mobilisés pour que le 24 février, à l’image du reste du Sénégal, la victoire soit assurée dès le premier tour », a déclaré le candidat qui ne voit en cela qu’un seul objectif, « c’est d’abréger, le plus rapidement possible, les souffrances insupportables des populations du Sénégal. » Devant les habitants, le président du conseil départemental de Thiès annonce la mise en place, dès son accession au pouvoir, d’un programme spécial agricole et industriel. « C’est ici à Vélingara que le programme spécial dans le domaine de l’agriculture et de l’industrie va démarrer. Nous allons aussi faire l’aménagement de l’Anambé, nous allons régler le chômage des jeunes. Un programme spécial d’investissement sera dédié au département, non seulement pour résoudre les problèmes liés aux infrastructures sociales de base, mais aussi pour enrayer définitivement de notre jeunesse ce poids insupportable qu’est le chômage », a-t-il clôturé son propos, avant d’effectuer la prière de « Takussane » dans une mosquée de la place. Après Vélingara, Idy et sa délégation se sont arrêtés un instant à Kunkandé, puis à Diaobé, où le président de Rewmi fait un crochet à la résidence Khadim Rassoul, quartier général de la communauté mouride de la localité, avant de finir son marathon à Kolda où ils ont eu droit à un accueil triomphal.

Mettre Tamba sur les rails…

Souvent annoncé mais jamais apparu, Idrissa Sec est finalement arrivé la nuit du samedi à dimanche aux alentours de 23 heures à Tambacounda. A l’accueil, des militants et sympathisants moins nombreux qu’à Koumpentoum. Pour Idy, cette région, l’une des parents pauvres, est laissée à elle-même. C’est pourquoi le président du Parti Rewmi promet d’en faire  un vrai carrefour de développement industriel. « Apparemment, il (Macky Sall) n’a rien fait pour vous. Le chômage vous envahi, le système éducatif est par terre, le système de santé est sous équipé. Mais avec le développement du chemin de fer, Tamba sera un réseau ou un carrefour pour notre interconnexion avec le Mali et la Guinée et notre porte vers la CEDEAO et l’Uemoa… », promet-il avant de se voir vainqueur dès le premier tour  au soir du 24 février.

J Mactar Gomis (Envoyé spécial)

 

 

À voir aussi

Grippe équine: 30.000 bêtes touchées, 3000 morts

Selon les chiffres du service de l’élevage publiés par L’Observateur, la grippe équine touche, à …

Palais, ministères, Direction: Le nouveau train de vie de l’Etat

L’Etat réduit drastiquement son train de vie. En Conseil des ministres, Macky Sall a instruit …