Accueil / SOCIETE / Velingara : Un département sous haute tension

Velingara : Un département sous haute tension

Au moment où la tension est encore vive à Kolda suite à la mort du jeune Dominique Lopy dans les locaux du commissariat de police, une autre affaire de torture défraie la chronique à pakour, village situé à 60km au sud de la commune de Vélingara. Dans cette bourgade frontalière à la Guinée Conakry, des élèves du Cem en mouvement d’humeur pour réclamer de meilleures conditions d’étude ont été violentées par les forces de l’ordre dans les locaux de la sous-préfecture.

Source : Sudonline
Trois d’entre eux, malmenés à outrance et vomissant du sang ont été évacués d’urgence à l’hôpital régional de Tambacounda. Leur vie serait en danger précise une source médicale. Selon la même source, ces jeunes apprenants souffrent de traumatisme.

Une des victimes, le président du foyer scolaire Mamadou aliou Bâ rencontré peu avant son évacuation, a déclaré avoir vécu des moments de galère. « Nous avons été pourchassés puis bastonnés par les policiers d’abord et par les militaires du cantonnement ensuite ». Le président du fosco promet fermement de continuer le combat pour dit-il « la fin de la torture » au Sénégal.

Très remontés, les victimes et leurs parents promettent fermement de porter plainte contre le sous -préfet qu’ils accusent d’être l’ordonnateur de la torture par les forces de l’ordre. Ce dernier, justifie sa décision par le maintien à tout prix de la paix sociale. « Ce jour-là si aucune décision d’arrêter la grève n’avait pas été prise il y aurait eu certainement mort d’homme puisque les potaches s’attaquaient même aux populations civiles » a-t-il expliqué. En tout état de cause pour l’heure la tension est très vive à Pakour où populations et autorités administratives se regardent en chien de faïence. Au même moment, dans Vélingara commune la tension a atteint son paroxysme avec les douaniers qui, au cours d’une leurs patrouilles ont tiré à balles réelles sur un individu d’une quarantaine d’années.

Le sieur Abdoulaye Mballo puisque c’est de lui qu’il s’agita été atteint par balles… Et pour l’heure les bourdes se multiplient partout de Kolda à Vélingara en passant par Pakour au grand dam des populations civiles.


À voir aussi

Plus de 275 tonnes de produits périmés incinérés

Le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des Produits …

Revue de presse Jeudi 24 Mai

« Opération séduction aux étudiants : Macky agite la carotte ». C’est le titre paru ce jeudi à …