Accueil / POLITIQUE / Vélingara : Wade interrompt le discours du contestataire

Vélingara : Wade interrompt le discours du contestataire

Le candidat des Forces alliées 2012 (FAL 2012), Abdoulaye Wade, a interrompu le discours de Lassana Soumboundou, leader de ‘’Vélingara souffre’’, après l’avoir invité à prendre la parole, dimanche, lors du meeting organisé par la coalition qui soutient sa candidature.

Ayant remarqué que beaucoup parmi les personnes qui assistaient au meeting arboraient la couleur rouge, le président Wade a demandé aux organisateurs de la manifestation d’aller chercher le dirigeant du mouvement.

Après une discussion de quelques minutes avec le leader de ‘’Vélingara souffre’’, le candidat des FAL retire le microphone des mains du maire de Vélingara qu’il remet au jeune.

Suivi des yeux comme un héros, ce dernier martèle aussitôt : ‘’Il n’y a pas à calculer et à chercher loin : deux plus deux font quatre. Et devant tout le monde, je dénonce (le fait] que le Gouvernement actuel n’a rien fait pour Vélingara. Les enfants, les jeunes et les femmes sont les principales victimes du mépris du gouvernement de l’Alternance (…).’’

Mais, le jeune a-t-il, à peine, commencé son discours que le président Wade, visiblement choqué, se lève de son siège, pour lui retirer le micro et lui demander de descendre vite de la tribune.

D’ailleurs, le candidat des FAL a interrompu le meeting, juste après deux autres allocutions de responsables qui ont abondé dans le même sens que Lassana Soumboundou, puis s’est envolé pour Médina Gounass, cité religieuse située à 60 km de la commune de Vélingara dont il rencontrera les guides religieux.

L’étape de Vélingara aura, en tout cas, été marquée par la démonstration des jeunes du mouvement ‘’Y en a marre’’. Lesquels ont tenu leurs promesses de chauffer la rue pour ‘’montrer’’ au président sortant Abdoulaye Wade que ‘’le gouvernement de l’alternance n’y a rien fait en terme de réalisations’’.

Ainsi, ils n’ont pas tardé à se signaler, dès qu’ils ont entendu le bruit de deux hélicoptères qui survolaient la ville de Vélingara.

Des slogans du genre ‘’Nous lui demandons de retirer sa candidature’’, ou encore ‘’il a fini’’ ont, aussitôt, fusé au terrain Bopp, où les libéraux s’étaient fortement mobilisés.

Des cris qui ont poussé les jeunes du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) à réagir. ‘’C’est une provocation. S’ils veulent manifester, ils n’ont qu’à attendre l’arrivée de leurs leaders qui n’ont aucun projet et programme à présenter aux populations du Sénégal’’, rétorque un jeune libéral.

Le face-à-face a duré des minutes, avant que les deux groupes n’aperçoivent le cortège de Wade s’ébranler en direction du lieu abritant le meeting.

Lassana Soumboundou, dirigeant de ‘’Vélingara souffre’’, a, alors, fondu en larmes, devant la presse. Des larmes que ses camarades ont essuyées avec des foulards et des brassards rouges.

APS


À voir aussi

Thérèse Faye recadre ABC

La sortie d’Alioune Badara Cissé sur son éventuelle candidature crée des vagues au sein des …

Abc: vs Macky: Le Médiateur n’a pas eu de médiateur à son secours

Ses propos ont été relayés largement dans la presse. Dans une interview accordée à L’Obs, …