Accueil / Education / Vers la création d’un grand campus franco-sénégalais à Diamniadio

Vers la création d’un grand campus franco-sénégalais à Diamniadio

Les gouvernements du Sénégal et de la France ont convenu d’étudier la possibilité de construire un grand campus franco-sénégalais dans la ville nouvelle de Diamniadio, dans la banlieue dakaroise.
« La création d’un grand campus franco-sénégalais dans la ville nouvelle de Diamniadio sera étudiée », lit-on dans la déclaration conjointe faite à l’issue de la 3e édition du séminaire intergouvernemental France-Sénégal qui s’est tenue, jeudi, à Matignon, à Paris.

Les gouvernements sénégalais et français ont convenu de mettre en place une commission mixte de pilotage stratégique sur l’enseignement supérieur, la recherche et la formation.

Celle-ci s’attachera, en particulier, à favoriser les formations délocalisées au Sénégal d’universités et de grandes écoles françaises et à augmenter le nombre d’étudiants français au Sénégal, renseigne la déclaration conjointe reprise par Le Soleil dans sa parution du jour.

Le document ajoute que « la coopération entre les deux pays favorisera la structuration au Sénégal d’un enseignement supérieur, en lien avec les besoins du secteur économique ».

Plusieurs autres accords, notamment dans les domaines de l’environnement, des transports et des finances ont été signés à la fin de la rencontre présidée par le Premier Ministre français Edouard Philippe et son homologue sénégalais Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Il s’agira d’appuyer le Sénégal dans sa volonté de faciliter l’accès à des soins de qualité et à des coûts accessibles, de diversifier l’offre de soin, de renforcer la coopération franco-sénégalaise dans la lutte contre l’érosion côtière et pour la protection du littoral, notamment à Saint-Louis.

Par ailleurs, dans un souci de promouvoir la mobilité légale dans les deux sens, la France va « améliorer les conditions de délivrance des visas aux ressortissants sénégalais, notamment en augmentant la part de visas de circulation délivrés au Sénégal et en réduisant le délai de délivrance des visas », note le document.

Aps

À voir aussi

Programme Ifadem de l’Ifef : Lancement d’une deuxième phase de formation de 1 500 enseignants

Le Soleil- Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a lancé, hier, la phase …

Validation de la lettre de politique sectorielle de l’enseignement supérieur, lundi

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation organise, lundi à partir …