TECHNOLOGIES

Vers des premiers voyages dans l’espace avant 2020

  • Date: 26 novembre 2015
Jeff Bezos, Elon Musk ou encore Richard Branson, les patrons respectifs d’Amazon, de Tesla et de Virgin, caressent tous le rêve de proposer des vols suborbitaux et de participer ainsi à l’essor d’un « tourisme spatial ».
La société Blue Origin, dirigée par Jeff Bezos, a diffusé sur Internet une vidéo de son lanceur New Shepard, décollant puis atterrissant plus tard à la verticale, sans dommage apparent. Des images de synthèses montrent quant à elles une capsule pouvant se détacher et ainsi envoyer dans l’espace jusqu’à six personnes avant de redescendre sur Terre ralentie par des parachutes. L’idée est de pouvoir recycler le lanceur afin qu’il participe à de nombreux vols, ce qui réduirait évidemment considérablement les coûts. Cette démonstration réussie de vol et d’atterrissage de New Shepard, capable de monter à environ 100km d’altitude à une vitesse de Mach 3,7 (près de 4000km/h) fait dire à Jeff Bezos qu’un voyage avec des passagers pourrait très bien se dérouler d’ici deux ans. Cet excès d’optimiste ne doit pas faire oublier que cette aventure a aussi été marquée par un accident survenu en 2011, lequel a retardé ce programme terriblement ambitieux.

Un autre entrepreneur, Richard Branson, a longtemps travaillé à la mise en place de vols spatiaux touristiques. Largement médiatisé, son programme a pourtant subit un coup d’arrêt brutal en 2014 avec l’accident de son prototype SpaceShipTwo et la mort de son pilote.

Face à eux, un autre grand nom de l’industrie high-tech est également impliqué dans l’aventure spatiale depuis des années. Elon musk, le PDG de Tesla, est à la tête de SpaceX, une entreprise travaillant étroitement avec la NASA et lui fournissant notamment des lanceurs pour du fret à destination de la Station spatiale internationale (ISS). Si SpaceX n’ambitionne pas encore de faire voyager des « touristes » dans l’espace, la société travaille également sur un lanceur réutilisable. En 2015, son Falcon 9, capable d’aller en orbite et d’atteindre Mach 10 (plus de 10000km/h) a pour la première fois été victime d’une explosion en vol, ne remettant absolument pas en cause son programme. SpaceX ambitionne également, en partenariat avec Google, de mettre en orbite une multitude de satellites permettant de connecter le monde entier à internet.

D’autres projets plus ou moins folkloristes fleurissent, essentiellement aux États-Unis, laissant entendre que des premiers vols dans l’espace pour touristes fortunés sont imminents.

Dans les années 2000, sept personnes ont eu la possibilité de participer à des vols spatiaux, via l’Agence spatiale fédérale russe (FKA), pour plusieurs millions de dollars et sous réserve d’une excellente condition physique.

Le Parisien.fr

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15