Accueil / Education / Vers la création d’un centre national des œuvres universitaires

Vers la création d’un centre national des œuvres universitaires

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est en train de travailler à la création d’un Centre national des œuvres universitaires et de Centres régionaux universitaires et sociales dont le projet de loi pourrait être disponible d’ici le 15 août prochain afin d’être déposé sur la table du secrétaire général du gouvernement, a appris l’APS.

’’Nous travaillons afin que le projet de décret portant fonctionnement et organisation des centres régionaux des œuvres universitaires et sociales soit aussi prêt en mi-septembre, de même que le projet de décret portant création de la Direction générale des œuvres universitaires et sociales’’, a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le professeur Mary Teuw Niane.

Il présidait mardi, à Saly (Mbour, ouest), la fin des travaux d’un atelier de restitution sur la question. Cette rencontre a regroupé tous les secteurs stratégiques des œuvres sociales et universitaires, pour examiner, amender et valider les propositions faites par les commissions techniques.

En effet, dans un souci d’offrir aux étudiants n meilleur cadre de vie et d’améliorer la gouvernance et la gestion des œuvres sociales universitaires, la concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur, qui s’est tenue les 6 et 9 avril derniers, avait recommandé la réorganisation de la gouvernance des œuvres universitaires sociales.

La création de ces centres constitue ‘’une nouvelle architecture harmonisée’’ des œuvres sociales au niveau des établissements d’enseignement supérieur publics, a fait valoir le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui, par arrêté, a mis en place des commissions chargées respectivement de l’élaboration de nouveaux textes.

‘’Nous avions, jusqu’à présent, le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), qui gérait l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) (…) l’Université de Thiès, l’Ecole polytechnique de Thiès, les universités Assane Seck de Ziguinchor, Alioune Diop de Bambey et le Centre régional des œuvres universitaires de Saint-Louis qui gérait Gaston Berger’’, a-t-il souligné.

Selon lui, la création de nouvelles universités appelle une réorganisation et la définition d’un nouveau pilotage d’une nouvelle gouvernance du système des œuvres sociales.

Mary Teuw Niane souhaite que le projet de loi soit examiné lors du trimestre de la session budgétaire, pour que ‘’comme prévu’’, les centres des œuvres universitaires et sociales des universités de Bambey, de Ziguinchor et de Thiès puissent être installés le 1er janvier 2016.

La création de centre national des œuvres universitaires et sociales et ses démembrements régionaux aura une importante incidence financière, a toutefois reconnu le ministre qui déclare que le budget tourne autour de 11 milliards de francs CFA.

’’Ce sont des efforts que l’Etat va faire pour permettre à ces nouveaux centres de fonctionner réellement et de répondre aux besoins des étudiantes et étudiants’’, a t-il souligné.

À voir aussi

Saint-Louis : des étudiants de la faculté de lettres formés sur la maitrise du système d’information géographique

Des étudiants de la faculté des Lettres de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis ont …

De « nouvelles orientations majeures » de l’Anpectp pour 2017-2018

L’Agence nationale de la petite enfance et de la Case des tout-petits (ANPECTP) annonce avoir …