Accueil / ECONOMIE / VERS UNE ALLIANCE SOUS-RÉGIONALE POUR BOOSTER LA FILIÈRE MANGUE

VERS UNE ALLIANCE SOUS-RÉGIONALE POUR BOOSTER LA FILIÈRE MANGUE

 Le ministre sénégalais en charge du Commerce, Alioune Sarr, a annoncé, mardi, à Dakar, la mise en place très prochaine d’une alliance sous-régionale pour booster la compétitivité et dynamiser la filière mangue au niveau des marchés internationaux.

« Au sortir de cet atelier sous-régional de la mangue, les États Ouest africains doivent accepter de mettre en place une alliance au niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pour booster la filière. Pour ce faire, les gouvernants doivent renforcer le travail technique pour offrir une mangue de qualité à leurs concitoyens », a soutenu Alioune Sarr, qui s’exprimait en marge de l’ouverture de la semaine régionale de la mangue.

Selon le ministre du Commerce, l’alliance sous-régionale devrait permettre aux États membres de la CEDEAO, de renforcer leur capacité de production de la mangue et d’affronter au quotidien les défis à relever dans le domaine de l’intégration.

« La mangue représente, depuis plusieurs années, une filière porteuse pour tous les États de l’Afrique de l’Ouest. C’est pour cette raison qu’ils doivent tout faire pour réussir sa transformation, qui reste encore un maillon trop faible. Il est de notre devoir d’identifier les problèmes et apporter des solutions afin que la mangue ouest africaine soit encore plus compétitive », a poursuivi le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation et promotion des produits locaux.

Toutefois, Alioune Sarr a souligné qu’il était temps pour les pays de la CEDEAO, de construire une plateforme « permanente » pour aller à l’assaut du marché international aux grosses chaînes d’approvisionnement.

Pour sa part, la représentante de l’Ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Sandra Clark, a estimé que « Trade Africa », l’accord signé en juillet 2015 entre la CEDEAO et les USA, doit dynamiser et stimuler le potentiel économique de la mangue ouest africaine. D’après elle, cet accord doit accompagner les pays de l’Afrique de l’Ouest, dans la production et la commercialisation de la filière mangue.

Les acteurs vont se pencher, pendant quatre jours, à Dakar, sur la problématique de la transformation et de la compétitivité de la filière mangue dans l’espace sous-régional. « Mangue ! Délicieux trésor d’Afrique de l’Ouest », est le thème retenu pour la présente édition de la semaine sous-régionale de la mangue.

Georges Emmanuel Ndiaye

Share This:

À voir aussi

INSTRUMENT DE SOUTIEN AUX POLITIQUES- Le Fmi étend son arrangement pour le Sénégal

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) vient d’achever le quatrième examen de la …