Accueil / ACTUALITES / VICTIMES DU RACISME DU REGIME EN PLACE Les ressortissants noirs mauritaniens lancent un appel au futur président sénégalais

VICTIMES DU RACISME DU REGIME EN PLACE Les ressortissants noirs mauritaniens lancent un appel au futur président sénégalais

En lutte contre le racisme dont ils sont victimes de la part de leurs pairs mauritaniens, les noirs dudit pays ont encore manifesté leur désarroi. Hier, face à la presse, ils ont appelé les autorités étatiques et la communauté internationale à trouver une solution à leurs problèmes.

C’est pour défendre les intérêts de leur patrie que les noirs de la Mauritanie ont tenu une conférence de presse, lors de laquelle ils ont fustigé l’attitude des gouvernants et demandé aux politiques sénégalais, notamment, au futur Président, de répondre à leurs appels au secours. L’initiative pour la Résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie(IRA), avec, à sa tête, Biram Dah ABEID, présenté comme homme de l’année en Mauritanie, veut mettre fin à la souffrance qui perdure dans le pays. Aussi, cette conférence, était-elle destinée à dénoncer l’oppression qui les persécute depuis les années 1986 et 1992, pour circonscrire tout risque de soulèvement populaire, notamment, du côté de la sous-région. Leur mouvement, dénommé « touche pas à ma nationalité », pointe un doigt accusateur sur le président Ould Abdel Aziz, accusé de violer la dignité des mauritaniens, en les privant de justice. De plus, ils invitent les sénégalais à sortir de leur léthargie et apporter une solution à ce problème à caractère africain. « Ce combat ne doit pas être seulement le notre mais aussi, celui du commun des africains », pestent-ils. Venu épauler son voisin, le président d’IRA Sénégal, Mouhamed KANE, souhaite que les politiciens, la partie civile, sans oublier les organisations non-gouvernementales, s’associent à leur mobilisation, pour une société juste où la liberté d’expression sera de mise. Un appel qui a bien été entendu par les ressortissants mauritaniens qui ont voulu témoigner de leur solidarité. Aussi, du baume au cœur, le président d’IRA Mauritanie, dit-il compter, énormément, sur la classe politique, pour au sein de la Cedeao, voir comment annihiler ce régime sanguinaire qui fait régner un racisme sans précédent sur sa population noire.

Ndèye Awa BEYE (Stagiaire)


À voir aussi

Election au Mali: Macky a félicité IBK

Le Président Macky Sall a appelé, hier, son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, pour le …

Un neveu du Président Senghor arrêté aux Etats-Unis

Marco Senghor,  neveu du président Léopold Sédar Senghor a été arrêté la semaine dernière par …