Capture-d’écran-2016-04-05-à-14.07.13-272x125

Ali Dia : l’incroyable histoire du footballeur qui a arnaqué toute la Premier League

L’histoire du footballeur Ali Dia est hors du commun. Parti de rien et doté d’un talent proche de zéro, ce joueur sénégalais est parvenu à fouler les terrains de Premier League…

Né à Dakar en 1965, Ali Dia est bien décidé à devenir footballeur professionnel. Vers sa majorité, le Sénégalais décide de tenter sa chance en France, sans grand succès. Si son parcours n’est pas précis du fait de sa faible notoriété, on sait qu’il est passé par des clubs tels que Dijon, l’Olympique Saint-Quentin ou La Rochelle.

Après plusieurs années de galères dans les petits championnats français, mais aussi allemands et finlandais, Ali décide de forcer son destin par une pirouette pour le moins osée en partant en Angleterre.

Le « cousin » de Georges Weah En 1995, alors qu’il joue pour le modeste club de Blyt Spartans et qu’il va sur ses 31 ans, Ali Dia parvient à récupérer le numéro d’Harry Redknapp grâce à l’un de ses amis. Il appelle le manager de West Ham en se faisant passer pour… Georges Weah.

Selon les mensonges du Sénégalais, la star du PSG et du Milan AC aurait un cousin « très technique et très rapide » qui souhaiterait évoluer en Premier League. Hélas pour lui, Redknapp n’est pas dupe et ne mord pas à l’hameçon. Mais ce n’est que partie remise !

Ali Dia retente sa chance avec Graeme Souness, légende de Liverpool devenue entraîneur de Southampton. Le coach des Saints se dit ravi d’accueillir le cousin d’un joueur tel que Georges Weah, qui compte qui plus est 3 sélections avec le Sénégal (Ali n’est plus à un mensonge près…).

Un contrat d’un mois qui tourne au calvaire Ali commence à s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers, qui flairent rapidement l’arnaque. « Sur le terrain, il se déplaçait comme un cabris apeuré sur la glace », commentera des années plus tard l’ex-international anglais Matt Le Tissier.

Mais les joueurs de Southampton lui laissent le bénéfice du doute, estimant qu’il lui faut un temps d’adaptation et qu’il finira par trouver son rythme, surtout lors des matchs officiels. Sauf que le 23 novembre 1996, Souness prend le risque de le mettre dans le groupe avant un match face à Leeds.

Pire, Le Tissier se blesse à la 32e minute et le coach des Saints décide de le remplacer par… Ali Dia ! Confronté à la réalité du terrain, le Sénégalais ne fait pas le poids. C’est un désastre : il ne sait pas où se placer, n’arrive pas à toucher un ballon et défend comme un débutant. A tel point que Souness décide de le sortir au bout de 53 minutes de jeu.

La suite coule de source : conscient de la supercherie et du tour qu’on lui a joué, le coach de Southampton vire le faux-cousin de Georges Weah dans la foulée. Ali Dia s’en tirera avec une belle anecdote à raconter, et on peut laisser le mot de la fin à Matt Le Tissier, qui s’amuse encore de cet événement : « En réalité, je ne sais même pas s’il savait parler anglais… »

Voir aussi

le-tabouret-quot-marius-quot-d-ikea-a-cause-une-belle-frayeur-a-claus-j-rstad-capture-facebook-1473253192

UN NORVÉGIEN SE COINCE LES PARTIES INTIMES DANS UN TABOURET, IKEA LUI RÉPOND

Un Norvégien qui avait installé ce tabouret Ikea dans sa douche s’est coincé les parties …