VIDEOS

[ Video ] La femme du suspect: « Nous sommes des musulmans normaux »

  • Date: 26 juin 2015

Totalement paniquée, la compagne de Yassin Sahli, s’est exprimée sur les ondes d’Europe 1. Elle ne croit pas que son époux puisse commettre un acte pareil. « Ce n’est pas possible », crie-t-elle.

Le suspect de l’attentat perpétré en matinée dans l’Isère s’appelle Yassin Salhi. C’est un chauffeur-livreur d’une trentaine d’années, père de trois enfants. Il est soupçonné d’avoir projeté une camionnette contre les bonbonnes de gaz d’une usine Seveso, à Saint-Quentin-Fallavier et d’avoir décapité un homme.
Yassin Salhi a été suivi par les services de renseignements pour sa radicalisation : il a fait l’objet d’une fiche « S » en 2006, finalement non-prolongée en 2008.

« Je ne comprends rien »
Europe 1 a pu joindre sa compagne. Totalement affolée, elle a crié son désarroi. « Je ne sais ce qui se passe ? Ils l’ont arrêtés? Oh mais c’est pas vrai! », s’exclame-t-elle. « Il est parti au travail ce matin à 7 heures. Il fait des livraisons. Il n’est pas rentré entre midi et deux, moi je l’attends pour l’après-midi. Ma belle-sœur m’a dit ‘Allume la télé, il y a le journal.’ Et là, elle est en train de pleurer.
Moi j’ai le cœur qui va s’arrêter! Un acte terroriste? Mais ce n’est pas possible. Moi je le connais, c’est mon mari. On a une vie de famille normale. Il part au travail, il rentre. Là il n’y a même pas de connexion, il est sur messagerie… »

« Nous sommes des musulmans normaux. On fait le ramadan. On a trois enfants et une vie de famille normale. Qui je peux appeler pour qu’il me donne plus de renseignements? Parce que là, je ne comprends rien! J’ai peur de faire quoi que ce soit. »

Depuis, la femme a été arrêtée pour être entendue par les enquêteurs.

7sur7.be

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15