Accueil / Uncategorized / VIET VO DAO – CHAMPIONNATS DU MONDE EN ALGERIE Le manque de soutien de l’Etat plombe la préparation

VIET VO DAO – CHAMPIONNATS DU MONDE EN ALGERIE Le manque de soutien de l’Etat plombe la préparation

 L’équipe nationale du Sénégal de Viet vo Dao a entamé mardi sa préparation en vue des Championnats du monde en Algérie (29 juillet au 2 août). L’entraîneur Me Mamadou Diop espère hisser encore haut le drapeau national avec des médailles, malgré le manque de soutien de l’Etat.
 Ils ont répondu à l’appel de rassemblement de ce mardi. Alioune Badiane, Faguy Fall, Arame Guèye, Mamadou Kor, Ndèye Ndella Diène, Khalifa Ababacar Diop, Diobérane Sambou…, tous ces pratiquants de viet vo Dao étaient s’étaient donné rendez-vous à 18 heures au dojo de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). A 18 heures passées, les uns étaient déjà sur le tatami, les autres enfilaient leur tenue d’entraînement. Au même moment, leur entraîneur Maître Mamadou Diop jetait les derniers coups d’œil sur sa tablette. Tous étaient en kimono bleu. ‘’Bonsoir à tous ! Halo Maître ! Je veux que vous m’enseigniez cette discipline’’, demandai-je à l’entraîneur. ‘’Pas de problème, tout dépend de vous’’, répondit Maître Diop.
‘’Quand est-ce qu’on peut commencer donc ?’’ relançai-je. ‘’Tout de suite, si vous le voulez même !’’ assura-t-il avec sourire. Non, c’était juste une plaisanterie de sa part car il n’y avait sûrement pas de place pour un débutant encore moins pour une initiation à la discipline. C’était plus sérieux parce que c’était le premier rassemblement de l’équipe nationale du Sénégal qui prépare les Championnats du monde de Viet vo Dao prévus en Algérie (du 29 juillet au 2 août 2015). ‘’On vient juste de démarrer aujourd’hui (mardi). On devait démarrer depuis janvier dernier mais cela n’a pu se faire, parce qu’on manque de soutien de la part de l’Etat’’, déplore le directeur technique national adjoint.
C’est une séance plus souple que d’habitude. ‘’Avec le ramadan, on fait juste 01h30, déclare Diobérane Sambou, médaillé d’argent à Paris 2013. C’est un premier regroupement qui consiste à la distribution des tâches. C’est une phase de rectification, de test de niveau physique.’’
Malgré les difficultés, l’équipe compte honorer le pays. ‘’On espère avoir des médailles parce que les candidats sont bien, ils ont le niveau mondial. Mais si tu te prépares en essayant en même temps de te débrouiller de gauche à droite pour avoir de quoi payer le billet, ça diminue tes capacités, tes performances. Ça t’affecte psychologiquement’’, reconnaît Me Mamadou Diop. En 2013, trois Sénégalais ont participé aux Championnats du monde de Paris. La délégation était rentrée à Dakar avec 5 médailles : 4 de bronze et une d’argent.
Enquête

Share This:

À voir aussi

Frank Timis maintient sa plainte contre Malick Gackou, Mamadou Diop Decroix, et Cie

La cession des parts que Timis Corp. détenait dans un important gisement de gaz au …